Aller au contenu principal
Exemple : Education, Europe, Santé

Près de 2 millions de jeunes exclus du système

ARTICLES - 23 Juin 2014

Tribune de Laurent Bigorgne, directeur de l'Institut Montaigne, parue dans Le Figaro Magazine du 20 juin 2014.

En France, 1,7 million de jeunes âgés de 15 à 29 ans ne sont ni à l'école, ni en emploi, ni en formation, selon le ministère du Travail et Eurostat. Ces "NEET" (Pour Not in Employment, Education or Training) représentent 15 % de cette classe d'âge. Plus grave, ils seraient 900 000 à ne pas chercher d'emploi et à être ainsi à la dérive.

Qui sont ces jeunes et pourquoi notre pays accepte-t-il de laisser désœuvrés un si grand nombre d'entre eux ? Il convient de rapprocher ce chiffre de celui des "décrocheurs". Chaque année, ce sont près de 140 000 jeunes qui sortent du système scolaire sans diplôme ni formation. Si l'on fait un calcul rapide, depuis quinze ans, ce sont plus de 2 millions de jeunes ainsi exclus du système que le marché du travail n'a intégré que dans de très faibles proportions.

La situation de ces jeunes pose la question de la grande difficulté scolaire, problème endémique en France où la part des élèves en très grande difficulté a augmenté de 33% depuis le début de cette décennie, selon l'OCDE.

La réponse apportée par les gouvernements successifs se résume le plus souvent à un traitement social du chômage de ces jeunes, comme le montrent encore les 195 000 emplois d'avenir décidés par le gouvernement depuis 2012. Or, ces emplois aidés, essentiellement tournés vers le secteur public et les associations, sont caractérisés par une faible capacité à intégrer durablement leurs bénéficiaires et ne constituent pas une réponse adéquate.

Deux leviers doivent être activés. Il faut relancer l'apprentissage au niveau bac et infra-bac, en très net recul depuis l'an dernier (près de - 10 %). Seules les formations en alternance ont un impact de long terme sur l'insertion des non-qualifiés. En second lieu, il convient de réfléchir sereinement à la question du coût du travail faiblement qualifié, dont le niveau joue comme un puissant mécanisme d'éviction contre les non-qualifiés. La France a trop longtemps fait le choix du chômage, il est temps de faire celui de l'emploi.

Aller plus loin

''Une nouvelle ambition pour l’apprentissage : 10 propositions concrètes'', Note - janvier 2014

''Chômage : inverser la courbe'' - Ouvrage publié par l’Institut Montaigne aux éditions Les Belles Lettres

''Choisir les bons leviers pour insérer les jeunes non qualifiés'', Note - janvier 2012

 

  • Commentaires

    Ajouter un commentaire

    À propos des formats de texte

    Commentaire

    • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type='1 A I'> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id='jump-*'> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
    • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
    • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
    • Seules les images hébergées sur ce site peuvent être placées dans une balise <img>.

...

Envoyer cette page par email

L'adresse email du destinataire n'est pas valide
Institut Montaigne
59, rue la Boétie 75008 Paris

© Institut Montaigne 2017