Aller au contenu principal
Exemple : Education, Europe, Santé

Parlons Psy - troisième atelier à Lille

2 Octobre 2018

Une personne sur cinq sera touchée au cours de sa vie par une maladie psychique. Malgré le coût humain, social et économique de ces maladies, la stigmatisation reste encore forte et la prise de conscience de l’opinion publique comme des décideurs politiques sur la nécessité d’améliorer les soins et la vie des personnes concernées est loin d’être acquise. Pour apporter des nouvelles sur le sujet et mieux le faire connaître, la Fondation de France et l’Institut Montaigne se sont associés dans un cycle de rencontres participatives, les ateliers Parlons Psy! 

Les ateliers Parlons Psy

parlons-psy-lille-1.jpg

Les ateliers Parlons Psy réunissent au cours d’ateliers participatifs soignants, patients, proches, personnels du secteur médico-social, institutions publiques et privées, etc. Ils ont pour objectif de croiser les points de vue de ceux qui ne se parlent que rarement, de mettre en lumière les meilleures initiatives locales et de porter la parole des personnes directement concernées auprès des décideurs locaux comme nationaux. 

Les ateliers Parlons Psy se dérouleront entre 2018 et 2019 dans six villes de France : Marseille, Lyon, Lille, Strasbourg, Nantes, Bordeaux et se concluront à Paris lors d’états généraux de la santé mentale fin 2019. 

Troisième atelier à Lille le 2 octobre 2018

parlons-psy-lille-3.jpg

Introduit par Stéphane Cognon, auteur de Je reviens d’un long voyage aux éditions Frison-Roche, dans lequel il raconte son combat contre la schizophrénie, ce troisième atelier a réuni 160 acteurs locaux de la santé mentale de profils très divers (personnes directement concernées, familles, professionnels de santé, professionnels médico-sociaux etc). Durant cet atelier, Virginie Vidal, a illustré en direct les multiples interventions de la salle. Gilles-Laurent Rayssac, fondateur de Res publica, a quant à lui animé cet atelier. 

Les participants à cette rencontre, répartis de manière aléatoire autour d’une quinzaine de tables, se sont penchés sur différentes thématiques: l’empowerment ; les liens entre professionnels, usagers, familles ; et la prévention. 

A la suite d’un travail de réflexion, puis de restitution, plusieurs axes de proposition sont ressortis comme étant prioritaires, afin d’améliorer la prise en charge de la santé mentale : 

Axe 1: Renforcer la participation sociale et l’autonomie des personnes 

  • L’importance des activités sociales qui contribuent à l’autonomie des personnes concernées ;
  • Pérenniser et consolider les dispositifs existants qui contribuent efficacement à la participation et l’autonomie des personnes ;
  • Activités et lieux qui favorisent l’empowerment ;
  • Avoir un rôle actif dans la société: la question du travail.

Axe 2: Encourager et développer la prévention et l’accès à l’information 

  • Information et sensibilisation: avant d’entrer dans la maladie... ;
  • Formation des acteurs ;
  • Prévention des rechutes après une phase de stabilisation ;
  • Faciliter l’accès aux soins et permettre aux personnes de choisir leurs parcours de soins. 

Axe 3: Favoriser les liens et les coopérations

  • Développement de la “e-santé mentale” à destination des jeunes ;
  • Fonctionnement en réseau ;
  • Nécessité d’une approche globale.

Compte rendu complet de l’édition lilloise

Quatrième édition des ateliers Parlons Psy, le mardi 22 janvier de 14h à 17h30 à la Cité des congrès, 5 rue de Valmy, 44000 Nantes.

Inscrivez-vous sur ce lien.

 

Envoyer cette page par email

L'adresse email du destinataire n'est pas valide
Institut Montaigne
59, rue la Boétie 75008 Paris

© Institut Montaigne 2017