Aller au contenu principal
Exemple : Education, Europe, Santé

Emploi des jeunes : faire de la licence un passeport pour l'emploi

ARTICLES - 21 Décembre 2010

Valérie Pécresse reprend une proposition de l'Institut Montaigne

Vendredi 17 décembre 2010, à l'occasion d'un point sur le plan du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche pour la réussite en licence, la ministre a annoncé qu'elle soumettra prochainement une nouvelle organisation de ce diplôme qui devra en faire "un diplôme de référence pour l'emploi".

La ministre a notamment proposé que la deuxième année de licence devra comprendre "systématiquement un semestre de professionnalisation". Il pourra être l'occasion d'effectuer un stage et permettra à l'étudiant de "faire le lien entre les savoirs et les compétences acquises et les métiers qui leur correspondent". Pour la ministre, il s'agit de prévoir "un temps long de maturation et d'affirmation du projet professionnel de l'étudiant". La troisième année sera celle du "renforcement disciplinaire, de la spécialisation et du choix de la poursuite d'études ou de l'insertion professionnelle" (source AEF).

Dans son Rapport 15 propositions pour l'emploi des jeunes et des seniors, publié en septembre 2010, l'Institut Montaigne a rappelé plusieurs des problèmes qui freinent la reconnaissance de la licence comme échelon pertinent pour accéder directement au marché du travail :

  • un modèle universitaire qui demeure trop éloigné de l'entreprise, particulièrement au niveau de la licence et pour certaines filières, comme les sciences humaines et sociales ;
  • l'absence quasi totale à bac+3 d'une offre de formation organisée selon le principe de l'alternance ou comportant des stages ;
  • enfin, les études supérieures françaises s'illustrent par l'hégémonie du bac+5. Ainsi la prégnance du statut de cadre obtenu par les diplômés à bac+5 (grandes écoles et masters), alors que les diplômés à bac+2 ou bac+3 ne sont toujours que 11% à l'avoir obtenu après sept ans de vie active.

Le Rapport de l'Institut Montaigne propose de valoriser la licence pour faire de ce diplôme un passeport pour l'emploi :

  • en créant dans toutes les licences une séquence terminale professionnalisante ;
  • en instaurant une sélection en 1ère année de master et non plus en 2e année ; le système actuel laisse penser aux licenciés qu'ils pourront facilement obtenir un master, ce qui n'est pas vrai compte tenu du caractère sélectif de la 2e année - et les dissuade d'entrer directement sur le marché du travail ;
  • en communiquant massivement sur le caractère opérationnel et prestigieux de ces cursus, d'une part, ainsi que sur la possibilité de retour ultérieur aux études, d'autre part.

 

  • Commentaires
    Commentaires

    Soumis par Institut Montaigne le mer 22/12/2010 - 13:30

    Une question d'importance reste : quelle sera la stratégie de communication/d'organisation autour de la mise en valeur de ce niveau de diplome.
    Car de toute évidence, la volonté de pousser toute une classe d'age au bac n'a pas eu pour conséquence de maintenir le niveau de qualification sous-jacent. Force est de constater que cela a plutôt dévaloriser ce diplome.

    Monrdhil ouf@free.fr http://www.dedu.fr/blog/

    Ajouter un commentaire

    À propos des formats de texte

    Commentaire

    • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type='1 A I'> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id='jump-*'> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
    • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
    • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
    • Seules les images hébergées sur ce site peuvent être placées dans une balise <img>.

...

Envoyer cette page par email

L'adresse email du destinataire n'est pas valide
Institut Montaigne
59, rue la Boétie 75008 Paris

© Institut Montaigne 2017