Aller au contenu principal
Exemple : Education, Europe, Santé
  • Contribution à la concertation sur l'école: priorité au primaire

    PUBLICATION - Juillet 2012
Auteurs
Angèle Malâtre
Ceux qui ont contribué à ce travail
Groupe de travail
Leyla Arslan Ancienne chargée d'études à l'Institut Montaigne
Lucie Piolot Chargée d'études à l'Institut Montaigne
L’école primaire reste le maillon faible du système éducatif français où s’aggravent les inégalités et se forment les difficultés qui perdurent tout au long de la scolarité. Pour inverser ce phénomène, l’Institut Montaigne propose de donner la priorité absolue à la grande section de maternelle et à l’école primaire où l’accent doit être mis sur l’apprentissage de la parole, de la lecture et de l’écriture.

Malgré des dépenses d’éducation élevées, les résultats de l’école primaire se dégradent continûment. Pour réduire l’échec scolaire, c’est pourtant dès la petite enfance que l’accent doit être mis sur l’apprentissage de la lecture et de l’écriture.

300 000 écoliers

quittent le CM2 avec de graves lacunes

Donnons la priorité à l’école primaire – par Laurent Bigorgne, directeur de l'Institut Montaigne
Téléchargements

Envoyer cette page par email

L'adresse email du destinataire n'est pas valide
Institut Montaigne
59, rue la Boétie 75008 Paris

© Institut Montaigne 2017