Aller au contenu principal
En ce moment
Exemple : Education, Europe, Santé

La solidarité à l’épreuve de la crise

Trois questions à Alexandre Mars

INTERVIEW - 4 Juin 2020

La crise sanitaire et économique met à mal nos sociétés, mais elle révèle également de nombreuses initiatives de solidarité et de philanthropie. Comment la solidarité s’est-elle exprimée au sein des entreprises durant cette période difficile ? À quoi faut-il s’attendre en matière de philanthropie une fois la sortie de crise enclenchée ? Alexandre Mars, entrepreneur, répond à nos questions.

La crise du Covid-19 a donné une visibilité importante à la solidarité parmi les entreprises et les citoyens. Craignez-vous que la crise économique ne freine cet élan ?

Je ne pense pas que l'élan solidaire sera freiné au contraire, nombreuses sont les entreprises de différents secteurs qui se sont engagées pour faire face à la crise sanitaire malgré un contexte économique difficile et qui continueront à se mobiliser sur la durée.

Je pense notamment à l’hôtellerie ou à la restauration, par exemple, qui ont logé et nourri les personnels soignants et les plus vulnérables de notre société. Beaucoup de gens nous contactent et nous disent qu’ils se sont rendu compte que la solidarité, le partage et l’entraide doivent plus que jamais faire partie de leur mission. On observe depuis quelques mois une vraie prise de conscience.

La solidarité et la philanthropie ont-elles un nouveau rôle à jouer dans les prochaines années ?

La solidarité n’est pas née avec la crise du Covid-19, mais je pense que ce moment extrêmement difficile est en train d'accélérer un processus qui était déjà en cours. Si nous suivons la trajectoire de ces dernières années, il est clair que la solidarité et la philanthropie occupent un rôle de plus en plus central dans nos sociétés. D’une part, parce qu’il y a un besoin. Mais aussi, parce qu’il y a une évolution sociale en cours.

Face aux injustices et aux inégalités qu’on voit tous les jours, nous sommes de plus en plus nombreux à agir pour une société plus juste, pour un monde où les richesses sont mieux partagées.

Face aux injustices et aux inégalités qu’on voit tous les jours, nous sommes de plus en plus nombreux à agir pour une société plus juste, pour un monde où les richesses sont mieux partagées. Citoyens, consommateurs et employés - ensemble nous exigeons que les entreprises fassent partie de la solution, plutôt que du problème. Nous acceptons de moins en moins de travailler pour ou consommer des marques qui ne partagent pas des valeurs essentielles à notre survie : le partage, l’entraide et la solidarité.

Il est rassurant de voir que les entreprises sont de plus en plus nombreuses à comprendre que, pour être une entreprise de son temps, elles ont une responsabilité sociale et doivent mettre le partage et le sens au cœur de leur activité.

Qu'est-ce que la plateforme "Tous pour tous" et pourquoi l'avoir lancée ?

"Tous pour tous" est une plateforme qui regroupe les initiatives solidaires menées par les entreprises face à la crise sanitaire et économique partout en France et au-delà - quels que soient leur taille, leur secteur ou leur performance. L’objectif est de partager à grande échelle ces initiatives pour qu’un maximum d’acteurs puissent s’en inspirer, les multiplier et s’engager ensemble dans leur mise en œuvre.

Aussi, il nous semblait indispensable d’impliquer les citoyens, consommateurs et employés en leur permettant de signaler des initiatives qu’ils ont repérées et en leur mettant à disposition des outils pour que chacun puisse agir en relayant ces initiatives pour mobiliser leur propre entreprise ou encore inciter d’autres à suivre l’exemple.

Par ailleurs, "Tous pour tous" s’est associée à L’Atelier Consommateur et Citoyen, un nouveau dispositif qui permet aux citoyens et aux consommateurs de constater et certifier les initiatives recensées. C’est une vraie valeur ajoutée pour les marques.

Au départ, nous avons lancé "Tous pour tous" pour répondre à un besoin que nous avons constaté : que les entreprises de différents secteurs, différentes typologies voulaient s’engager et répondre à la crise, mais sans forcément savoir comment. Nous avons conçu la plateforme pour y recenser un maximum d'initiatives menées de la TPE locale au grands groupes partout en France. Nous avons voulu créer un espace d'inspiration et de partage.

Les entreprises de différents secteurs, différentes typologies voulaient s’engager et répondre à la crise, mais sans forcément savoir comment.

Aujourd’hui nous avons des initiatives venant des quatre coins de la France. Elles sont toutes différentes, ce qui démontre que la solidarité est protéiforme et peut s’adapter à tous les modèles économiques.

La prochaine étape est donc de transformer cette solidarité en une pratique durable. Non seulement nous avons besoin de la solidarité des entreprises - les poumons économiques de notre société - pour répondre aux défis d’aujourd’hui et de demain, mais en plus les consommateurs s’y attendent. Les entreprises qui n’ont pas compris auront de plus en plus de mal à recruter et à attirer les consommateurs. La valeur sociale - en plus de la valeur économique - doit être au rendez-vous.

 

 

Copyright : NICOLAS TUCAT / AFP

 

A voir aussi
  • Commentaires

    Ajouter un commentaire

    Commentaire

    • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type='1 A I'> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id='jump-*'> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
    • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
    • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
    • Seules les images hébergées sur ce site peuvent être placées dans une balise <img>.

Envoyer cette page par email

L'adresse email du destinataire n'est pas valide
Institut Montaigne
59, rue la Boétie 75008 Paris

© Institut Montaigne 2017