Aller au contenu principal
Exemple : Education, Europe, Santé
Europe / Monde

Donald Trump, un gagnant inévitable des prochaines élections de mi-mandat ?

Trois questions à Dominique Moïsi

INTERVIEW - 2 Novembre 2018

Les élections de mi-mandat sont les élections des deux chambres du Congrès des États-Unis qui se tiennent deux ans après l’élection du président des États-Unis. L'ensemble des 435 sièges de la Chambre des représentants est renouvelé, ainsi qu’un tiers des 100 sièges du Sénat américain. Ces élections sont cruciales et presque aussi décisives que l’élection présidentielle de 2016 :  notre conseiller spécial, Dominique Moïsi, nous explique pourquoi.

Quelle est la particularité des axes de campagne régissant les élections américaines de mi-mandat ? En quoi sont-elles déterminantes ?

Les axes de campagne ont été volontairement transformés en une forme de référendum “Pour ou Contre Donald Trump”, par Donald Trump lui-même. Ce référendum est sous-jacent à deux questions qu’il formule ainsi :

  • “Si vous voulez qu’il y ait plus de migrants et donc un souci pour votre sécurité grandissant, alors votez démocrate”
  • “Si vous voulez que votre vote de 2016 soit remis en cause par une classe élitiste de juges, de parlementaires élus, et de journalistes, alors votez démocrate”

L’agenda a été fixé et dominé par Donald Trump. En cela, il écoute les conseils de Steve Bannon, qui avait recommandé pour ces élections de bien mettre l’accent sur la personnalité du Président comme enjeu suffisant à lui-seul. C’est ainsi qu’il a su transformer indirectement les élections en un référendum.

Quel pourrait être l’impact de ces élections sur la politique intérieure des Etats-Unis ?

Ces élections de mi-mandat sont en fait une forme de deuxième élection présidentielle, qui a pour objectif de confirmer ou d’infirmer le résultat de 2016, mais également de préparer les élections de 2020. La principale question à se poser est donc : “Donald Trump va-t-il sortir conforté ou affaibli par les élections ?”.

Ces élections de mi-mandat sont en fait une forme de deuxième élection présidentielle.

Traditionnellement, un Président en exercice est en position de faiblesse après deux ans au pouvoir. Il a l’habitude de perdre une ou deux chambres. Si Trump maintient le statu quo de la Chambre des Représentants et du Sénat, alors cela sera pour lui une grande victoire. S’il perd la Chambre des Représentants, mais qu’il gagne le Sénat, alors cela dépendra de l’étendue de la perte : soit c’est une perte spectaculaire et il se verra affaibli, soit il se maintiendra en bonne position et reprendra de plus bel sa présidence.
 

L’enjeu réside dans l’écart de sièges entre les Démocrates et Républicains; si les Républicains perdent la Chambre des Représentants, alors la victoire des Démocrates doit être nette. S’il était conforté, il aurait alors tous les pouvoirs et abordera les élections de 2020 avec d’autant plus de certitudes.

Quelles pourraient être les conséquences de ces élections sur le plan international ? 

Si Donald Trump se voit renforcé, ne va-t-il pas endosser une posture de plus grande radicalité, d’une plus grande audace destructrice ? Renforcé, ne prendra-t-il pas plus de risques ?

A l’inverse, en position de faiblesse, ne ferait-il pas la même chose ? : “Je suis le Président de votre pays quel que soit votre avis“. Dans les deux cas, conforté ou affaibli, il peut être plus dur. Durant les deux prochaines années de son mandat, il cultivera un noyau dur de fermeté à l’égard de la Chine, de dureté envers l’Iran, d’un rejet à l’égard du multilatéralisme et de l’accord de Paris. Nous risquons d’avoir, dans les deux années, un Trump “plus”.

La grande force de Trump tient dans sa radicalité même qui est dans l’esprit du temps : du Brésil à l’Allemagne, le vent souffle en faveur des populistes.

En position de faiblesse, Donald Trump ne ferait-il pas la même chose ?

 

Ajouter un commentaire

Commentaire

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type='1 A I'> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id='jump-*'> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Seules les images hébergées sur ce site peuvent être placées dans une balise <img>.

Envoyer cette page par email

L'adresse email du destinataire n'est pas valide
Institut Montaigne
59, rue la Boétie 75008 Paris

© Institut Montaigne 2017