Rechercher un rapport, une publication, un expert...
Note d'éclairage
Juin 2024

[Scénarios]
Inde 2050, nouveaux défis ?

PARTAGER
Auteur
Christophe Jaffrelot
Expert Associé - Démocratie et Populisme, Inde

Christophe Jaffrelot est directeur de recherches CERI de Sciences Po Paris et au CNRS.

Méthodologie

Ces notes d’éclairage se sont notamment appuyées sur des sources indiennes et académiques.

Elles se sont également nourries d’échanges, sous la forme d’ateliers de travail, menés avec plusieurs représentants d’entreprises françaises adhérentes de l'Institut Montaigne. À ce titre, les auteurs et l'Institut remercient notamment Eric Adam (Carrefour), Rita Chraibi (Groupe Bel), Anne Falchi (EDF) et Éric Nottey (Veolia) pour leur contribution à ces réflexions.

Comment la France et l’Europe peuvent-elles tirer pleinement parti du "moment indien" que le 21e siècle est en train de vivre ? La France et l’Europe jouent un rôle clé dans la quête d’équilibre d’une Inde qui restera attachée à la diversification de ses partenariats.

Alors que la croissance économique indienne a atteint 8,4 % au dernier trimestre 2023, la relation économique Europe-Inde peine à tenir les promesses qu’elle suscite. L’Inde n’est que le dixième partenaire commercial de l’UE, et n’absorbe que 2,1 % des exportations européennes de biens.

"Potentiel inexploité" est l’éternel refrain de l’analyse de notre relation avec l’Inde. Or l’offre de certaines entreprises européennes peut répondre aux besoins d’un pays qui, malgré ses succès macroéconomiques, reste confronté à des enjeux classiques de développement. Les deux notes d’éclairage que signent Christophe Jaffrelot et ses co-auteurs proposent une analyse de deux vulnérabilités systémiques du développement indien : l’une porte sur la sécurité alimentaire du pays, l’autre sur la question environnementale (stress hydrique, pollution atmosphérique et déforestation).

Ces deux travaux émettent des hypothèses d’évolution à horizon 2050. L’agriculture et l’environnement se prêtent à des projections à l’horizon de vingt-cinq ans, mais plus qu’une analyse prospective, les deux notes proposent des scénarios d’évolution. Sur cette base, chaque note propose des pistes de réflexion concrètes, qui mettent en évidence les opportunités pour les entreprises françaises et européennes, et la possibilité d’un dialogue franco-indien et Europe-Inde renouvelé et plus opérationnel.

Les prochaines années pourraient en effet être l’occasion pour la France d’approfondir sa relation économique bilatérale avec l’Inde et d’inscrire un agenda de coopération additionnelle sur l'environnement et l’agroalimentaire. Il s’agira, pour la France comme pour l’Europe, de dépasser les points de blocage et de tension et de tirer parti des nombreuses avancées de l’agenda Europe-Inde pour asseoir l’évolution de la relation sur une dynamique encourageante et tangible.

Cette note s'inscrit dans une série de scénarios de court et moyen termes explorant les trajectoires possibles dans lesquelles certains pays pourraient s’engager afin d’anticiper les évolutions.

Le défi de la sécurité alimentaire

Quel que soit le scénario démographique, l’Inde, désormais pays le plus peuplé au monde, verra sa population augmenter pendant un quart de siècle encore. Peut-elle, sinon résoudre, du moins réduire le problème de sous-nutrition de masse qu’elle a aujourd’hui à affronter ? Ce défi persiste en effet malgré les succès macroéconomiques du pays et une augmentation remarquable de sa production agricole au fil des années.

Cette note d’éclairage explique les raisons de cette sous-nutrition chronique indienne et pose la question de la capacité du pays à garantir à terme sa sécurité alimentaire. Si la prise de conscience des pouvoirs publics indiens est réelle, les solutions mises en avant, malgré certains succès, ont parfois tendance à reproduire certains écueils sans faire émerger de remède durable. Cette publication donne aussi à voir les trajectoires que les courbes de la population et des productions agricoles sont susceptibles de suivre en Inde jusqu’en 2050, à travers plusieurs scénarios fondés sur des projections statistiques.

Les auteurs recensent cinq champs d’action prioritaires pour l’Inde, auxquels ses partenaires français et européens peuvent apporter une contribution.

▸ Lire la note [Scénarios] - Inde 2050, le défi de la sécurité alimentaire

Le défi environnemental

L’Inde se positionne au treizième rang des nations du monde les plus affectées par les pénuries d’eau. La pollution de l’air y est responsable d’un nombre de décès prématurés toujours croissant. Enfin, l’Inde se classe au deuxième rang mondial en ce qui concerne le taux de déforestation. Autrement dit, crise de l’eau, crise de l’air, et crise des forêts : le pays est confronté à des défis environnementaux sans précédent.

Cette note d’éclairage expose l’ampleur de ces défis et fait l’inventaire des initiatives, souvent locales, qui émergent en Inde pour y répondre.

Pour les auteurs, la France et l’Europe, en se positionnant comme ses partenaires privilégiés, peuvent activement contribuer à la recherche par l'Inde de solutions novatrices dans ces domaines, au service d’une meilleure gestion des ressources naturelles et d’une plus grande efficacité des politiques publiques. Cette note d’éclairage propose ainsi plusieurs pistes de réflexion à même de contribuer à infléchir les dynamiques à l'œuvre, en soulignant les opportunités qu’elles peuvent constituer pour les entreprises françaises et européennes.

▸ Lire la note [Scénarios] - Inde 2050, le défi environnemental

Recevez chaque semaine l’actualité de l’Institut Montaigne
Je m'abonne