Aller au contenu principal
En ce moment
Exemple : Education, Europe, Santé
  • Pour la justice

    PUBLICATION - Septembre 2004
Actuellement, la multiplicité des juridictions, des procédures et des délais aboutit à un système juridique compliqué qui égare le justiciable. Il convient donc de simplifier rapidement cette architecture. Cependant, les défauts du système judiciaire vont bien au-delà de sa complexité : durées d’instruction inacceptables, impunité des magistrats défaillants, dérive médiatique… Alors que les entreprises et les administrations se modernisent, la Justice, elle, semble immobile. Il semble donc pertinent d’élaborer des propositions pour remédier à ce problème.

« Pourquoi, écrivait Montaigne, notre langage commun, si aisé à tout autre usage, devient-il obscur et non intelligible en contrat et en testament ? » Aujourd’hui, c'est dans la multiplicité des juridictions, des procédures et des délais que s’égare le justiciable. Simplifier cette architecture est une urgence.

Toutefois, les défauts du système judiciaire, dont les performances s’effondrent qualitativement et quantitativement, vont bien au-delà de sa complexité : durées d’instruction inacceptables, impunité des magistrats défaillants, dérive médiatique, etc. Alors que, partout, les entreprises et même les administrations se réinventent à base de responsabilité, d’évaluation et de management, la Justice, elle, semble immobile.

Le groupe de travail « Justice » de l'Institut Montaigne appelle à une révolution et propose ici des pistes d’action concrètes pour une Justice moderne, efficace et respectée.
Téléchargements
Dans les médias
Des Idées pour la justice
DANS LES MÉDIAS | 12 Septembre 2004
L'Institut Montaigne propose une réforme radicale de la justice
DANS LES MÉDIAS | 19 Septembre 2004

Envoyer cette page par email

L'adresse email du destinataire n'est pas valide
Institut Montaigne
59, rue la Boétie 75008 Paris

© Institut Montaigne 2017