Aller au contenu principal
Exemple : Education, Europe, Santé
  • Passion française
    Les voix des cités 

    PUBLICATION - Avril 2014
Auteurs
Gilles Kepel Politologue

Gilles Kepel est un spécialiste de l'islam et du monde arabe contemporain. Il est Professeur à l'Institut d'Etudes Politiques de Paris et membre de l'Institut universitaire de France. Il a publié de nombreux ouvrages sur les mouvements islamistes et fut l'un des premiers chercheurs français à étudier les musulmans en France à travers son ouvrage Les banlieues de l'Islam, naissance d'une religion en France, publié en 1987. 

Au printemps 2012, plus de quatre cents candidats issus de l’immigration extra-communautaire, principalement nord-africaine, se sont présentés aux élections législatives dans les circonscriptions populaires. "C’est la première fois que cela se produit depuis cinquante ans, depuis la fin de l’ère coloniale", selon Gilles Kepel.
En collaboration avec l’Institut Montaigne, celui-ci a parcouru l’Hexagone entre janvier 2013 et janvier 2014 pour en rencontrer une centaine.

Pourquoi et comment ont-ils choisi d’entrer en politique afin d’incarner la souveraineté du peuple français?
Avec pour matériau le Journal de ces voyages et le verbatim de ces entretiens, Passion française (Éd. Gallimard) saisit un état de crise sociale et politique sans précédent, qui voit les polémiques sur l’identité française et l’Islam, sur l’exclusion et le rejet du "système" battre leur plein, tandis que le Front national prospère, y compris dans certaines "cités".

Gilles Kepel polarise son récit sur deux régions emblématiques : Marseille et ses quartiers Nord, Roubaix, la ville la plus pauvre de France, l’une et l’autre héritières d’un riche passé industriel. Dans les deux cas, il revient sur la construction du politique dans ces circonscriptions populaires et leur articulation avec le tissu social, la prégnance des marqueurs de l’Islam, les projections identitaires de ces candidats, ainsi que leurs représentations individuelle et collective de la démocratie.

Cette enquête porte une ambition, constante depuis la création de l'Institut Montaigne : analyser les phénomènes à l'œuvre dans la société française et y apporter des réponses adaptées en termes de politique publique afin de revitaliser notre démocratie et conforter notre "vivre ensemble". Après Banlieue de la République, c'est dans ce sillon, désormais profond, que s'inscrit cette nouvelle enquête.

Découvrez les témoignages vidéo de Gilles Kepel, de Nora Remadnia-Preziosi pour Marseille et de Zina Dahmani pour Tourcoing, ainsi que les infographies par villes.

Gilles Kepel, Professeur à Sciences Po

Pour aller plus loin

  • Marseille : quartiers populaires et vie politique
  • ROUBAIX : QUARTIERS POPULAIRES ET VIE POLITIQUE
  • NORA REMADNIA-PREZIOSI
  • ZINA DAHMANI : LA ROUBAISIENNE
  • GILLES KEPEL : LE CONSTAT
  • GILLES KEPEL : L'EXCLUSION SOCIALE
  • Antoine Jardin, chercheur ayant participé à l'enquête "Passion française.
  • Antoine Jardin, chercheur ayant participé à l'enquête "Passion française.
  • Hugo Micheron, chargé de l'enquête "Passion française. Les voix des cités" à l'Institut Montaigne aux cotés de Gilles Kepel.
  • Hugo Micheron, chargé de l'enquête "Passion française. Les voix des cités" à l'Institut Montaigne aux cotés de Gilles Kepel.

Envoyer cette page par email

L'adresse email du destinataire n'est pas valide
Institut Montaigne
59, rue la Boétie 75008 Paris

© Institut Montaigne 2017