Aller au contenu principal
Exemple : Education, Europe, Santé

[sondage] - 54 % des Français ne souhaitent pas augmenter l’âge légal de départ à la retraite

BLOG - 4 Avril 2019

Par Institut Montaigne

Tous les mois, l'Institut Elabe interroge les Français pour Les Echos, l'Institut Montaigne et Radio Classique, ce mois-ci la question posée portait sur les Français et le système de retraite en France

Un modèle social profitant autant aux jeunes qu'aux personnes âgées

Dans le détail, 51 % des Français estime que notre modèle social profite autant aux jeunes qu’aux personnes âgées (-5 points par rapport à une étude ELABE réalisée pour RTL et France 2 les 17 et 18 mai 2016), 24 % pensent qu’il profite surtout aux jeunes (+6 points), 23 % surtout aux personnes âgées (-2 points) et 2 % n’ont pas d’opinion sur cette question (+1 point).

Cette question fait ressortir un écart générationnel entre les personnes âgées de 65 ans et plus qui sont 36 % à estimer que le modèle social profite davantage aux jeunes contre seulement 19 % des 18-24 ans et 21 % des 25-34 ans. À l’opposé, 11 % des personnes âgés de 65 ans et plus considèrent que notre modèle social profite davantage aux personnes âgées alors que ce chiffre monte à 34 % chez les 18-24 ans.

À noter que ce sont les sympathisants du Rassemblement National qui estiment le plus que notre modèle social profite surtout aux jeunes (42 %), et que ce sont les catégories sociales supérieures (36 %) qui estiment le plus que notre modèle social profite surtout aux personnes âgées.

Les Français favorables à la création d'un système de retraite universel

Deux tiers des Français sont favorables à la création d’un système universel de retraite par points pour les salariés du public, les salariés du privé et les indépendants.

Dans le détail, 17 % sont très favorables à cette réforme du système de retraite (+2 points par rapport au mois de janvier), 50 % plutôt favorables (-1 point), 21 % plutôt opposés (-2 points), et 12 % très opposés (+2 points). Mise à part les salariés du secteur public qui ne sont que 45 % à être favorables à cette réforme, l’ensemble des catégories sociodémographiques approuve la création d’un système universel de retraite par points. Ce soutien est particulièrement prononcé :

  • Chez les plus de 64 ans (79 %) alors qu’il est moins prononcée chez les 35-49 ans (61 %).
  • Chez les inactifs (71 %) et chez les salariés du secteur privés (69 %).
  • Chez les électeurs d’Emmanuel Macron (81 %) et de François Fillon (90 %) au 1er tour de l’élection présidentielle, alors qu’il est moins prononcée parmi les électeurs de Marine Le Pen (55 %) et de Jean-Luc Mélenchon (50 %).

 

Les Français favorables à une hausse d'impôts ou des taxes pour les foyers les plus aisés

Interrogés sur les moyens de garantir l’avenir du système de retraite, 63 % des Français sont favorables à une hausse des impôts ou des taxes pour les foyers les plus aisés pour financer le système de retraite, 28 % sont favorables à une hausse de l’âge légal de départ à la retraite, et 7 % sont favorables à une baisse du montant des retraites.

L’ensemble des catégories sociales et politiques sont majoritairement favorables à une hausse des impôts ou des taxes pour les foyers les plus aisés pour financer le système de retraite, seuls les Français qui se disent proches de la droite sont divisés sur cette question (47 % favorables et 53 % opposés).

Les sympathisants de La République en Marche/Modem (57 %) sont le seul groupe politique qui est majoritairement favorables avec une hausse de l’âge légal de la retraite. Les personnes âgées de 65 ans et plus sont elles partagées sur cette question (49 % favorables, 51 % opposées).
 

Laisser le départ à la retraite à 62 ans

Malgré l’allongement de la durée de vie, les Français ne souhaitent pas augmenter l’âge légal de départ à la retraite.

Seuls 21% des Français estiment qu’il faudrait augmenter l’âge légal de la retraite, 54 % considèrent qu’il devrait rester à 62 ans et 25 % qu’il faudrait le baisser.

Ce sont les personnes âgées de 65 ans et plus (44 %) et les personnes habitants dans l’agglomération parisienne (30 %) qui pensent le plus qu’il faudrait augmenter l’âge légal de départ à la retraite. Politiquement, c’est chez les sympathisants de droite (45 %) et de La République en Marche/MoDem (42 %) que l’on retrouve le plus cette opinion.

Les 25-34 ans (38 %), les 35-49 ans (34 %) et les catégories sociales moyennes et populaires (37 %) sont les plus nombreux à considérer qu’il faudrait baisser l’âge de la retraite. Politiquement, c’est chez les sympathisants du Rassemblement National (33 %), de la gauche non-socialiste (32 %) et chez les Français sans préférence partisane (30 %) que l’on retrouve le plus cette opinion.

 

Commentaires
lun 08/04/2019 - 11:50 Par NEMO

Votre sondage est biaisé et mal honnête.
Il consiste à proposer 3 solutions de financement dont l'un consiste à faire payer les autres. C'est d'autant plus malhonnête que le niveau de besoin financier est tellement important que toute la fortune des riches n'y suffira pas.
Je suis extrêmement déçu que Les Echos et l'Institut ELABE se prêtent à une telle manipulation.


Ajouter un commentaire

Commentaire

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type='1 A I'> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id='jump-*'> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Seules les images hébergées sur ce site peuvent être placées dans une balise <img>.

Envoyer cette page par email

L'adresse email du destinataire n'est pas valide
Institut Montaigne
59, rue la Boétie 75008 Paris

© Institut Montaigne 2017