Aller au contenu principal
Exemple : Education, Europe, Santé

L'hypothèse d'un référendum à questions multiples

Entretien avec Olivier Duhamel

INTERVIEW - 7 Février 2019

Le président de la République a laissé entendre qu’à l’issue du grand débat national, un référendum pourrait être organisé en même temps que les élections européennes. Cette double consultation est-elle possible ? Souhaitable ? Le point avec Olivier Duhamel, président de la FNSP (SciencesPo) et contributeur sur les questions politiques et institutionnelles à l'Institut Montaigne.

Il est beaucoup question d’un référendum à questions multiples. Un tel référendum est-il possible, en l’état de notre constitution ? 

La simple lecture de l’article 11 donne la réponse : Le président de la République, sur proposition du Gouvernement pendant la durée des sessions ou sur proposition conjointe des deux assemblées, publiées au Journal officiel, peut soumettre au référendum tout projet de loi portant sur l'organisation des pouvoirs publics, sur des réformes relatives à la politique économique, sociale ou environnementale de la nation et aux services publics qui y concourent, ou tendant à autoriser la ratification d'un traité qui, sans être contraire à la Constitution, aurait des incidences sur le fonctionnement des institutions.

Autrement dit, tout référendum doit présenter "un projet de loi". Mais rien n’interdit de faire plusieurs référendums le même jour. Pour être précis, mieux vaudrait donc parler de référendums simultanés

Est-il possible de tenir des référendums simultanés en même temps que les élections européennes ? 

Possible, cela ne le sera très bientôt plus. L’organisation d’un référendum suppose la mise au point d’un projet de loi et impose une consultation du Conseil d’État sur ledit projet, une déclaration suivi d’un débat dans chaque assemblée, la consultation du Conseil constitutionnel, ainsi que l’organisation technique du scrutin, l’envoi du projet de loi – de tous, en cas de référendums simultanés- aux électeurs… Impossible de faire tout cela en moins de deux mois, voire un peu plus

Est-ce souhaitable ? 

Souhaitable par rapport aux élections européennes ? Oui, diront certains, car cela augmentera la participation. Non, objecteront d’autres, parce que la campagne européenne serait étouffée par la référendaire. 

Souhaitable par rapport au grand débat ? Les élections européennes sont fixées le 26 mai. Le 26 mars si le grand débat national sera terminé à la base, sa restitution, aux niveaux régional puis national, ne sera pas achevée. Il paraît difficile d’engager un référendum avant même que la restitution du débat soit terminée. 

Souhaitable pour Emmanuel Macron ? La pluralité des référendums atténuerait sans l’annuler le risque d’un contre-plébiscite – ce dernier étant augmenté par le sentiment d’une manœuvre en lançant les référendums avant la vraie fin du grand débat. Risquerait donc de se vérifier une fois encore ce que j’appelle la loi de Woody Allen : ”The answer is no. What is the question ?”. 

 

A voir aussi
Commentaires
jeu 07/02/2019 - 12:37 Par irvina

You are right


jeu 07/02/2019 - 12:45 Par Cosmopolis

ceci mérite une véritable analyse - types de référendum, statut dans différents pays, question de son caractère démocratique. Bref, politique comparée, bilan, voire psychanalyse de l'objet : gère-t-on un pay en fonction de l'émotion d'un moment, du débat délégué, de réponses qui ne correspondent pas à une question simple mais parfois extrêmement complexe (Europe, démocratie directe/indirecte, proportionnalité, etc.


jeu 07/02/2019 - 13:19 Par irvina

Nous sommes tous arrivés à un tel niveau d'exaspération que le "NO" sous une forme ou sous une autre ne peut que gagner.
Faut-il pour cela lui supprimer l'opportunité de surgir (légalement dirais-je) ? De toutes les façons, ce ne sera que partie remise. Malheureusement ou heureusement (je ne sais même plus) le temps des "finasseries" semble révolu.


Ajouter un commentaire

Commentaire

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type='1 A I'> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id='jump-*'> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Seules les images hébergées sur ce site peuvent être placées dans une balise <img>.

Envoyer cette page par email

L'adresse email du destinataire n'est pas valide
Institut Montaigne
59, rue la Boétie 75008 Paris

© Institut Montaigne 2017