Aller au contenu principal
Exemple : Education, Europe, Santé
  • Résidences Seniors : une alternative à développer

    PUBLICATION - Décembre 2014
Président du groupe de travail
Nicolas Moreau
Ceux qui ont contribué à ce travail
Groupe de travail
Andrew Alston Directeur général Entreprise et Secteur public, Cisco
Matthieu Labrousse Senior Manager, Cabinet Roland Berger
Dominique Monneron Conseiller du comité de direction, direction générale, en charge du projet "adaptation de la société au vieillissement", CDC
Alexis Moreau Directeur général, Cogedim Club
Nicolas Moreau Président, AXA France
Cette note a pour objectif d’établir la liste des obstacles, réglementaires et juridiques, qui entravent le développement des résidences services à destination des seniors et des propositions pour les lever.

Les Résidences Seniors, qui ne concernent que 0,3 % des plus de 65 ans, proposent des logements adaptés aux besoins psychologiques et matériels des seniors autonomes. Le développement de ce type d’hébergement créateur d’emplois non délocalisables permet également de réduire les dépenses publiques (meilleure prévention de la perte d’autonomie du fait d’un maintien plus long de l’activité physique et mentale).  Il se heurte néanmoins à de nombreuses contraintes réglementaires et juridiques que cette note se propose de lever.

5,4 millions

de personnes de plus en 65 ans en France en 2060


0,3 %

vivent des plus de 65 ans en Résidences Seniors contre près de
4 % au Royaume-Uni et 7 % au Québec

Téléchargements

Envoyer cette page par email

L'adresse email du destinataire n'est pas valide
Institut Montaigne
59, rue la Boétie 75008 Paris

© Institut Montaigne 2017