Aller au contenu principal
En ce moment
Exemple : Education, Europe, Santé

Le mercredi 16 mars, un événement était organisé en ligne autour de Christophe Gomart, directeur de la sécurité, du risque et de la gestion de crise chez Unibail-Rodamco-Westfield, ancien directeur du renseignement militaire (2013-2017) et ancien commandant des opérations spéciales (2011-2013), Jean-Fabien Steck, du Centre d’analyse, de prévision et stratégie (CAPS) du ministère des affaires étrangères et le Pr. Nina Wilén, directeur du programme Afrique au Egmont - Royal Institute for International Relations, en échange avec Mahaut de Fougières, responsable du programme Politique internationale de l’Institut Montaigne.

Le 10 juin 2021, soit quelques semaines après le deuxième coup d’État au Mali en moins d’un an, Emmanuel Macron annonçait la fin de l’Opération Barkhane entamée sept ans plus tôt. Les relations entre la junte militaire au pouvoir à Bamako et la France - et l’Europe - n’ont cessé de se détériorer depuis, jusqu’à l’annonce par le Président français le 17 février 2022 du retrait des troupes françaises et européennes du Mali. Il ne s’agit néanmoins pas de se désengager du Sahel, toujours confronté à la menace djihadiste. Quel bilan peut-on établir de l’Opération Barkhane ? Comment les présences française et européenne peuvent-elles évoluer dans la région ? Qu’en est-il des deux autres aspects de la stratégie "3D" française, que sont la diplomatie et le développement ?

Cet événement a réuni un groupe d’experts et d’adhérents de l’Institut Montaigne.
 

 

...

Envoyer cette page par email

L'adresse email du destinataire n'est pas valide
Institut Montaigne
59, rue la Boétie 75008 Paris

© Institut Montaigne 2017