Aller au contenu principal
En ce moment
Exemple : Education, Europe, Santé

Que les candidats nous parlent d'Europe !

BLOG - 22 Avril 2009

Dans quelques semaines, nous allons élire nos futurs députés au Parlement européen. Fort peu nombreux seront les candidats qui, au cours de la campagne électorale qui s'ouvre, nous parleront de leurs projets pour l'Europe.
Pour l'Institut Montaigne, il est urgent que les candidats expliquent aux électeurs quels sont les projets qu'ils entendent défendre pendant la période où ils vont siéger à Bruxelles et à Strasbourg.

L'essentiel du discours des candidats aux européennes portera sur leur adhésion ou leur opposition à la politique menée par Nicolas Sarkozy. Ils ne nous diront donc rien sur les priorités qu'ils s’assignent pendant les cinq années que durera le mandat qu’ils nous demandent de leur confier. __Ni la politique européenne de l'énergie, ni le rôle de notre communauté dans l'effort de régulation financière au niveau mondial, ni la place que l'Union européenne devra occuper dans notre effort de défense et de sécurité ne nous serons expliqués. __ Pour l'Institut Montaigne, il est urgent que les candidats expliquent aux électeurs quels sont les projets qu'ils entendent défendre pendant la période où ils vont siéger à Bruxelles et à Strasbourg. C’est l’objet de sa dernière note, Candidats : quels projets proposez-vous pour l’Europe ?

Il est temps que la France en finisse avec une situation où ce suffrage à échéance quinquennale se détermine sur la base de clivages politiques strictement nationaux et où les candidats proposés en tête de liste pour ces élections s'empresseront, au cours des mois et des années qui suivront, de démissionner au profit d'un mandat national espéré ou retrouvé.

L'influence de notre pays dans l'élaboration des textes européens dépendra de notre capacité à envoyer au Parlement européen des élus qui feront part de leur programme d'action, démontrant ainsi qu'ils maîtrisent les questions européennes, et qui feront preuve d'un minimum de présence lors des réunions plénières comme au sein des commissions parlementaires. La candidature de tous ceux qui, au cours de la législature précédente, ont fait preuve d’un regrettable absentéisme et d’une incapacité à s’investir pleinement dans cette mission - ils sont présents dans tous les partis - devraient être sanctionnés par un vote négatif.

Tels doivent être les principaux critères qui devraient guider le choix des citoyens, au moment d'entrer dans l'isoloir.

Voir à ce sujet l'interview vidéo de Jean-Paul Tran Thiet

 

  • Commentaires
    Commentaires
    jeu 23/04/2009 - 10:54 Par Elodie

    Pour parler des élections européenns, il existe un concours destiné à tous les étudiants de France sur le thème de l'europe. Le concours Excellence universitaire propose aux étudiants d'envoyer une analyse en répondant à la question Quelle Europe souhaites tu en 2030? Une fois sélectioné, l'étudiant pourra venir en direct sur RMC pour débattre de ses idées avec les Grandes gueules !

    RDV sur www.excellence-universitaire.fr


    ven 24/04/2009 - 09:28 Par Toubib 53

    Le drame en France c'est que l'élection des députés européens va se faire sur une campagne où ne seront abordés QUE les problèmes franco-français. Il ne sera en aucun cas développé d'arguments sur une REELLE politique européenne vue de la France.


    Ajouter un commentaire

    Commentaire

    • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type='1 A I'> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id='jump-*'> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
    • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
    • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
    • Seules les images hébergées sur ce site peuvent être placées dans une balise <img>.

Envoyer cette page par email

L'adresse email du destinataire n'est pas valide
Institut Montaigne
59, rue la Boétie 75008 Paris

© Institut Montaigne 2017