Aller au contenu principal
En ce moment
Exemple : Education, Europe, Santé

Dans les écoles de commerce, les voyages forment la jeunesse

Analyses - 1 Février 2007

En France, nos Grandes écoles, celles qui forment les futures élites, souffrent d'un recrutement trop homogène. La grande majorité des élèves qui ont la chance d'y faire leur scolarité ont un parcours souvent identique. Selon Jacques Attali, « on pourrait même sans doute établir que la majorité des élèves des plus grandes écoles françaises ont commencé leur scolarité dans une ou deux centaines de classes maternelles ! »

Nos écoles de commerce, qui offrent de très nombreux débouchés sur le marché du travail, n’échappent pas à la règle. C’est pourquoi elles doivent poursuivre l’effort de diversification dans le recrutement de leurs étudiants.

Pour les y aider, l’Institut Montaigne propose que des élèves, venant de lycées défavorisés conventionnés, soient sélectionnés sur des critères d’excellence et bénéficient en classes de première et de terminale, d’une préparation spécifique dispensée par leurs enseignants. Une fois le bac en poche, les meilleurs, plutôt que d’intégrer directement une « classe prépa » classique, pourraient passer trois ans dans une université étrangère afin d’obtenir une licence (« bachelor », bac +3) dans la discipline de leur choix.

L’intérêt pour ces étudiants est d’acquérir dès le baccalauréat une expérience internationale dans un environnement où le bagage culturel français ne jouerait aucun rôle. Ils seraient considérés comme français et non plus stigmatisés comme « lycéens de ZEP ». Une fois leur licence acquise, ils seraient admis directement en deuxième année dans l’école de commerce française. Un danger subsiste néanmoins : qu’ils poursuivent leurs études dans l’université étrangère, plutôt que de réintégrer leur école d’origine ! Mais n’est-ce pas là un bon moyen de faire prendre conscience à nos grandes écoles et nos universités de la nécessité de se réformer pour être compétitives au niveau mondial ?

 

  • Commentaires
    Commentaires
    lun 05/02/2007 - 10:07 Par Frederico

    Je vote pour ! Voici une proposition ambitieuse qui pose le problème de la mixité sociale dans l’enseignement. La France regroupe en son sein de trop nombreux systèmes de castes alors quand on propose de les mettre au pas je réponds présent !
    Les étudiants de « ZEP » doivent prétendre à un niveau d’enseignement aussi bon que les étudiants issues de milieux favorisés, l’égalité des chances est une des valeurs les plus fortes de notre République. Je suivrai le / la candidate qui aura le courage et de pragmatisme d’aller dans ce sens, pensez vous que les quotas soit une bonne ou une mauvaise chose ?


    mer 14/02/2007 - 20:12 Par schmurg

    non mais c'est quoi ces conneries? si on veut faire une politique d'éducation on se doit d'en faire valoir toutes les personnes concernées. il faut arreter le clivage "zep" ou non. venant d'un lycée publique ou l'orientation, comme dans les autres lycées, n'exixtait pas, je ne trouve pas normal de donner des chances supplémentaires a quelques une sans en donner aux autres. les passe droits ne doivent pas exister ainsi car si ils réconfortent une partie des jeunes, faire intégrer une "élite" à certains sans forcément quils puissent y accéder sans ne ferai que baisser un niveau général médiocre déjà. enfin les élèves des écoles de commerce ne servent à rien ( comparé à des profession comme par exemple infirmier ou les 3 ans et demi d'étude ne sont considérés que bac +2 car ils sont apparement trop en stage ... sic !) et passent leur temps à boire et à faire leurs petits comptes.
    à bon entendeur.


    Ajouter un commentaire

    À propos des formats de texte

    Commentaire

    • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type='1 A I'> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id='jump-*'> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
    • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
    • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
    • Seules les images hébergées sur ce site peuvent être placées dans une balise <img>.

...

Envoyer cette page par email

L'adresse email du destinataire n'est pas valide
Institut Montaigne
59, rue la Boétie 75008 Paris

© Institut Montaigne 2017