Aller au contenu principal
Exemple : Education, Europe, Santé
  • Transport public de voyageurs: comment réformer un modèle à bout de souffle?

    PUBLICATION - novembre 2012
Ceux qui ont contribué à ce travail
Groupe de travail
Joël Hazan Principal au Boston Consulting Group, Rapporteur du groupe de travail
Emmanuelle Rolland Consultante au Boston Consulting Group
André Broto Directeur Général Adjoint, Cofiroute
Julie de Brux Responsable R&D Vinci Concessions - Chaire d'Economie des PPP, IAE Paris
Anne-Christine Champion Responsable financement de projet, Natixis
Priscille Crozemarie Chargée de mission auprès du secrétaire général du Groupe RATP
Matthias Finger Economiste, Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne
Marc Ivaldi Economiste, Toulouse School of Economics et EHESS
Ghislain du Jeu Directeur général, Pôle de Compétitivité Advancity
Pierre Messulam Directeur de la Stratégie, de l'Innovation, de la Recherche et de la Régulation, SNCF
Benoît Parizet Direction du pilotage stratégique de la Caisse des dépôts et consignations
Philippe Payen Directeur de la Stratégie, Veolia Transdev
Michel Quidort Directeur des Relations Institutionnelles, Veolia Transdev
Jean-Marc Salagnac Responsable de la planification stratégique, Air France
Patrick Vandevoorde Directeur général délégué, CDC Infrastructures
La France dispose aujourd’hui d’infrastructures et de services de transport de bon niveau. Pourtant, des signes de dégradation apparaissent. Les problèmes financiers sont plus aigus. Notre système peine à s’adapter aux besoins nouveaux. Le constat est préoccupant pour l’avenir et appelle une révision de notre modèle de financement comme de certains principes d’organisation, faute de quoi nous pourrions connaître une dégradation de notre système de transport aussi rapide que dommageable.

Longtemps crédité d’un excellent niveau d’infrastructures et de services de transports, notre pays présente aujourd’hui des signes de dégradation préoccupants. La crise de nos finances publiques appelle une révision de notre modèle de financement comme de certains principes d’organisation.

1%

des gares accueillent un tiers du trafic passager

François Goulard, président du Conseil Général du Morbihan.
Téléchargements
Institut Montaigne
59, rue la Boétie 75008 Paris

© Institut Montaigne 2017