Aller au contenu principal
Exemple : Education, Europe, Santé
  • Gone for Good? Partis pour de bon? Les expatriés de l'enseignement supérieur français aux Etats-Unis

    PUBLICATION - octobre 2010
Pour les chercheurs qui ont rejoint les établissements américains d’excellence les réformes engagées en la France sont-elles suffisamment attractives pour qu’ils reviennent et qu’ils contribuent à l’effort national de compétitivité de notre enseignement supérieur ? Fondée sur de nombreux témoignages et sur des sources inédites, l’étude livre des renseignements précis sur l’ampleur de la diaspora académique française aux Etats-Unis. Elle formule 12 propositions pour entretenir la dynamique de réforme de nos universités, afin de leur communiquer la stature mondiale qui devrait être la leur.

Pour les chercheurs qui ont rejoint les établissements américains d’excellence les réformes engagées en France sont-elles suffisamment attractives pour qu’ils reviennent et qu’ils contribuent à l’effort national de compétitivité de notre enseignement supérieur ?

70%

part des Français qui envisagent de rester aux États-Unis après l’obtention du Ph.D.

Ioanna Kohler, auteure de l'étude en présente les grandes lignes.

Pour aller plus loin

  • Eviter la fuite des chercheurs français aux États-Unis - Daniel Laurent, conseiller spécial de l'Institut Montaigne
  • La fuite des cerveaux français aux Etats-Unis - IMPACT reçoit Ioanna Kohler
Téléchargements
Dans les médias
Je cherche donc je fuis ?
DANS LES MÉDIAS | 19 mai 2015
(...) En 2010, la directrice des programmes de politique sociale de la French-American Foundation, à New York, Ioanna Kholer, a réalisé une enquête fouillée sur l'expatriation des jeunes scientifiques formés en France, pour le compte du think tank Institut Montaigne. "A l'époque, on m'a beaucoup dit que j'enquêtais sur un non-sujet, confie-t-elle. A en juger par la nature des réactions que j'ai reçues, c'est un non-sujet très sensible !" Selon elle, les pouvoirs publics français conduiraient régulièrement des enquêtes sur la fuite des cerveaux, sans jamais les publier. Résultat, personne ne sait vraiment combien de scientifiques français ont choisi de parfaire leur formation à l'étranger.
Institut Montaigne
59, rue la Boétie 75008 Paris

© Institut Montaigne 2017