Institut Montaigne

François
Fillon

Les Républicains

Benoît
Hamon

Parti Socialiste

Santé et Protection sociale

Adapter la tarification à l’activité des établissements de santé afin de tenir compte de la surcharge de travail, et introduire des tarifs spécifiques pour le handicap.
Améliorer l’accès aux soins partout sur nos territoires, pour la santé de tous en regroupant les meilleurs plateaux techniques, en multipliant les créations de maisons de santé privées ou publiques, en développant les primes d’engagement offertes aux jeunes médecins, en poursuivant l’adaptation régionale du numerus clausus pour les études de médecine avec l’ouverture de postes d’internes en priorité dans les territoires à faible densité médicale.
Atteindre un "reste à charge zéro" pour les dépenses de santé les plus coûteuses pour les ménages
Augmenter les petites pensions
Basculer progressivement les cotisations maladie dites patronales vers un mix CSG/TVA.
Favoriser la mixité des parcours publics/privés en proposant aux médecins libéraux un nouveau statut de médecin attaché à l’hôpital et en renforçant leur participation aux soins hospitaliers et à l’enseignement en médecine.
Instaurer un congé parental d’éducation modulable dans le cadre du Compte Personnel d’Activité.
Introduire une franchise médicale universelle.
Relever l’âge légal de départ à la retraite à 65 ans et mettre en place un étage de retraite par capitalisation
Rembourser la totalité du coût des lunettes pour les enfants
Supprimer la cotisation salariale maladie
Supprimer l’Aide Médicale d’État
Mettre l’accent sur la prévention pour réduire la consommation d’alcool par un contrôle renforcé du respect de la réglementation dans les grandes surfaces pour les mineurs, mais aussi en facilitant la procédure pour les contrôles d’alcoolémie au volant. Réduire également la consommation de tabac et autoriser les policiers municipaux à contrôler le respect de la réglementation pour les mineurs.
Instaurer un droit à la santé universel, indépendamment du statut professionnel ou personnel de chacun.e. Modifier la répartition de l’aide à l’accès aux complémentaires santé et affecter une partie de ces aides au financement de la Sécurité sociale, après que la mise en place du Revenu universel a mis fin à ces inégalités.
Créer le droit à une aide médicale pour mourir dans la dignité pour toutes les personnes atteintes d’une maladie incurable qui le demandent, au moment où elles le demandent.
Lutter contre les déserts médicaux en retirant le conventionnement aux médecins qui s’installent en zone surdotée. Encourager le développement de maisons de santé pluridisciplinaires rassemblant des médecins libéraux, appuyés par une société de service pour les fonctions support.
Interdire les perturbateurs endocriniens.
Reconnaître le burnout comme une maladie professionnelle
Permettre à chaque entrepreneur de bénéficier d'une protection contre le chômage.
Retirer le conventionnement des médecins s’installant en zone sur-dotée
Choisissez un candidat
Choisissez un thème
Comparer les propositions
Santé et Protection sociale
de Benoît Hamon avec
Comparer les propositions
Santé et Protection sociale
de François Fillon avec
Comparer les propositions
de Benoît Hamon et de François Fillon
sur le thème