Rechercher un rapport, une publication, un expert...
Après le fort intérêt porté par les citoyens ainsi que par les acteurs politiques et économiques aux opérations Chiffrages - Déchiffrages 2012 et Municipales 2014 : le chiffrage des programmes, l'Institut Montaigne a choisi de renouveler cette initiative à l’occasion des élections régionales de décembre 2015.
Les analyses de l’Institut Montaigne ont porté sur la situation économique et financière des 22 régions et ont proposé une synthèse prospective pour les 13 nouvelles régions.

Electionsregionales2015.fr

En bref…

- 22 bilans régionaux en France métropolitaine et 13 synthèses prospectives
- 4 bilans en régions d’outre-mer
- 15 contenus pédagogiques pour comprendre les élections et leurs enjeux
- 30 programmes de candidats analysés
- 175 propositions chiffrées

Le choix d’une évaluation en deux temps

  • L’opération a été introduite par un bilan de la santé économique et financière des 22 régions, décomposant les principaux éléments relatifs à l’économie et aux finances des régions.
     
  • Cette consolidation a permis une comparaison et a livré des repères aux citoyens qui leur ont permis de mettre en perspective le chiffrage des programmes et les propositions des principaux candidats avec la situation économique et financière de la région et les marges de manœuvre qui sont les siennes.


Nos objectifs

  • Contribuer à la crédibilité de la parole et de l'action politique, en incitant les candidats et les partis à davantage d'objectivité, de responsabilité et de transparence dans leurs engagements électoraux ;
     
  • apporter des éléments au débat démocratique, en mettant à la disposition des électeurs et des médias une cartographie des repères sur la situation des régions et un recensement des arguments avancés pour chaque proposition ;
     
  • sensibiliser les acteurs locaux aux enjeux financiers et budgétaires : la gestion financière des régions va de plus en plus être contrainte (baisse des dotations de l’État et contribution des collectivités à la maîtrise globale des finances publiques). Cette nouvelle donne doit être débattue et prise en compte à l'heure des élections locales.


Nos principes

  • La neutralité absolue de l'équipe des chiffreurs : notre opération couvre l'amplitude du champ politique ; certes, tous les experts impliqués ont des opinions politiques mais chacun s'engage à travailler dans la plus complète objectivité.
     
  • Une exigence de qualité maximale : les membres de l'équipe sont des experts reconnus dans le domaine des finances publiques. Nos procédures successives de validation et la collégialité de nos travaux garantissent la qualité des analyses et des chiffrages.
     
  • La contradiction et l’interaction est au cœur de notre démarche : de nombreuses propositions de campagne sont difficilement chiffrables faute d'un niveau de détail suffisant ou nécessitent de faire des hypothèses. Il est important qu'un dialogue contradictoire s'engage pour permettre aux candidats de préciser les chiffrages, de faire valoir un droit de réponse ou de s'exprimer sur les chiffrages de leurs concurrents. Les chiffrages ont ainsi vocation à être précisés au fur et à mesure où les informations transmises et publiées permettront de les actualiser.
     
  • La transparence des analyses et des calculs : l'équipe ne travaille que sur des données publiques et nos sources sont systématiquement précisées ; tous les éléments de chiffrage seront donc accessibles et vérifiables en ligne.
     
  • Une évaluation chiffrées des propositions des candidats : les effets indirects ou trop incertains des mesures contenues dans les programmes ne seront pas pris en compte.


Nos analyses se sont concentrées sur les candidats susceptibles de figurer parmi les deux premiers à l’issue du second tour, ainsi que sur le candidat représentant le parti de l’exécutif sortant.

Calendrier de l’opération

Le site a été mis en ligne le mercredi 4 novembre 2015. Dans un premier temps, seuls les bilans des 22 anciennes et des 13 nouvelles régions étaient disponibles. Les biographies des principaux candidats étaient également disponibles, accompagnées de la liste exhaustive des candidats par régions.

La seconde phase a été mise en ligne le lundi 30 novembre. Progressivement, ce sont près de 175 propositions chiffrées qui ont été publiées.
 

La carte interactive
Des données chiffrées disponibles pour les 22 anciennes régions métropolitaines, les 4 régions d’outre-mer (Guadeloupe, Guyane, Martinique, La Réunion) et des synthèses prospectives pour les 13 nouvelles régions.
 
Les statistiques pour la dernière mandature dans 7 thématiques :

Démographie : population, densité, âge moyen, part des mois de 25 ans et des plus de 75 ans dans la population, solde migratoire ;
Société : abstention aux élections régionales 2010, aux présidentielles 2012 et aux européennes 2014, revenu médian, taux de pauvreté ;
Emploi : taux de chômage, chômage des jeunes, chômage des seniors, taux d’emploi des 15-64 ans, emploi industriel ;
Économie : PIB régional, part dans le PIB de la France, PIB par habitant, balance commerciale, créations et défaillances d’entreprises, part des nuitées de touristes internationaux ;
Formation et innovation : diplômés de l’enseignement supérieur, personnes sans diplôme, étudiants, apprentis, pôles universitaires, pôles de compétitivité, dépôts de brevets ;
Infrastructures : kilomètres d’autoroutes, kilomètres de voies ferrées, nombre d’aéroports ;
Finances publiques : budget, dépenses d’investissement / de fonctionnement, frais de personnels dans les dépenses de fonctionnement, dotations et subventions, recettes fiscales, recettes totales, dette, capacité de désendettement.

Les bilans
Des bilans détaillés pour les 22 anciennes régions, les 4 régions d’outre-mer et les 13 nouvelles régions.

Pour chacune des anciennes régions, un bilan :
- Démographie, emploi, atouts économiques ;
- Économie : structures et dynamiques ;
- Territoires et infrastructures ;
- Les dépenses ;
- Les recettes ;
- L’endettement.

Les contenus pédagogiques sur les régions
Dans la rubrique "Comprendre", 15 articles donnent aux internautes des clés pour mettre les élections en perspective : l’explication de la nouvelle carte régionale ; le diagnostic territorial et financier des 13 nouvelles régions ; le détail des enjeux de la fusion ; le décryptage des compétences, des dépenses, des ressources et des dettes des régions ; l’analyse des leurs relations avec les autres collectivités et avec l’Etat. Mais aussi : un historique des dix dates clés pour comprendre les régions et une explication du scrutin des 6 et 13 décembre.

Enfin, une vidéo réalisée avec la société de Conseil en pédagogie Sydo, sur les compétences des régions :

[video:x3dhu6k]
 
Et, pour encore plus de pédagogie, des infographies "vos régions en un coup d’œil" pour chacune des 22 anciennes régions et les 4 régions d’outre-mer.

 

 


Les candidats concernés
Nos analyses se sont concentrées sur les candidats susceptibles de figurer parmi les deux premiers à l’issue du second tour, ainsi que sur le candidat représentant le parti de l’exécutif sortant. Au total, ce sont les programmes de 30 candidats qui ont été analysés et chiffrés par l’équipe des chiffreurs.

Dans 4 régions, le chiffrage et l’analyse ont porté sur les programmes des trois candidats susceptibles d’arriver en tête au second tour :
Alsace Champagne-Ardenne Lorraine
Languedoc-Roussillon Midi-Pyrenées
Nord-Pas-de-Calais Picardie
Provence-Alpes-Cote-d’azur
  
Dans les 9 autres régions, le chiffrage des propositions des deux candidats susceptibles d’arriver en tête au second tour :
Aquitaine Limousin Poitou-Charentes
Auvergne Rhone-Alpes
Bourgogne Franche-Comté
Bretagne
Centre Val-de-Loire
Corse
Ile de France
Normandie
Pays de la Loire
 
Les domaines analysés
Développement économique, apprentissage et formation professionnelle, transports, aménagement territorial, éducation, culture sports loisirs, ressources dépenses : les principales compétences des régions passées au crible.
 
Pour chacun des domaines étudiés, un chiffrage détaillé : analyse de la proposition en quelques mots, suivie d’une analyse détaillée.

 

 

 

a:0:{}
Recevez chaque semaine l’actualité de l’Institut Montaigne
Je m'abonne