Aller au contenu principal
Exemple : Education, Europe, Santé

Changer la logique fiscale

ARTICLES - 27 Juin 2013

"Les incertitudes sont grandes sur le rendement de certains impôts'", c'est Didier Migaud, le premier président de la Cour des comptes qui le dit. Ce printemps, la machinerie fiscale française, complexe mais jusqu'alors bien huilée, s'enraye doublement : pour avoir dépassé depuis bien longtemps son maximum, elle ne sait plus produire le résultat qu'on attend d'elle, d'une part, et sous l'effet de la crise et de l'aggravation continue du chômage, elle n'est plus en situation de financer les besoins considérables de notre système social, d'autre part.

L’Institut Montaigne plaide avec vigueur pour un changement complet de logique budgétaire et économique. Durant la campagne présidentielle de 2012, d’abord, nous avons proposé une fiscalité au service de la "social-compétitivité" afin que l’impôt cesse de tuer la création de richesse et d’encourager l’exil des entrepreneurs ; en décembre dernier, nous avons rappelé que l’ajustement budgétaire dont notre pays a besoin devait d’abord reposer sur une baisse rapide d’au moins trois points de dépenses publiques.

Ces deux renversements sont essentiels et conditionnent la restauration de notre compétitivité comme le maintien d’un système social ambitieux. Nous continuerons inlassablement de les porter dans le débat public et auprès des Français.

 

  • Commentaires

    Ajouter un commentaire

    À propos des formats de texte

    Commentaire

    • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type='1 A I'> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id='jump-*'> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
    • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
    • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
    • Seules les images hébergées sur ce site peuvent être placées dans une balise <img>.

...

Envoyer cette page par email

L'adresse email du destinataire n'est pas valide
Institut Montaigne
59, rue la Boétie 75008 Paris

© Institut Montaigne 2017