Aller au contenu principal
Exemple : Education, Europe, Santé
  • Repenser la politique familiale

    PUBLICATION - octobre 2011
Au sein d’une Europe vieillissante et dont la démographie est à bout de souffle, la France fait figure d’exception : championne d’Europe de la fécondité, elle présente également un excellent taux d’emploi des femmes grâce à une politique familiale ambitieuse. Toutefois, les structures familiales se sont transformées et les politiques publiques n’ont pas suffisamment accompagné ces changements.

La France est toujours considérée comme exemplaire en matière de fécondité : la politique familiale fait partie des rares exceptions françaises enviées par nos voisins européens comme par nombre de pays aisés à population vieillissante. Pourtant, la politique familiale et ses prestations universelles, considérées comme des niches fiscales à supprimer, sont aujourd’hui de plus en plus menacées et risquent d’être dissoutes dans la politique sociale.

Cela constituerait une atteinte au modèle français d’accompagnement des structures familiales qui a pour objectif de faire en sorte qu’au sein de chaque catégorie de revenu, modeste, moyenne ou aisée, ceux qui ont des enfants ne soient pas pénalisés par rapport à ceux qui n’en ont pas. Comment faire pour atténuer la paupérisation des familles avec enfants ? La fiscalité et les transferts jouent un rôle déterminant dans les comportements. Cette contribution propose des mesures de politique fiscale et sociale pour replacer la famille au cœur du débat.

31 %

du PIB a été consacré aux dépenses de protection sociale en France contre une moyenne de 25,3 % pour l’Europe des 27 en 2008

Téléchargements
Dans les médias
Ne pas confondre politique familiale et politique sociale
DANS LES MÉDIAS | 16 octobre 2011
Les menaces sur la politique familiale et ses prestations universelles, considérées comme des niches fiscales à supprimer, fusent de toute part. En France, les campagnes électorales passent généralement sous silence les questions familiales, pourtant à la racine de la plupart des problèmes d’échec scolaire, de violence et d'insécurité qui font régulièrement la une des journaux.
Institut Montaigne
59, rue la Boétie 75008 Paris

© Institut Montaigne 2017