Aller au contenu principal
Exemple : Education, Europe, Santé
  • Comment sauver la presse quotidienne d'information

    PUBLICATION - août 2006
Présidente du groupe de travail
Ceux qui ont contribué à ce travail
Groupe de travail
Alexandre Joux Rapporteur du groupe de travail
Jean-Luc Allavena Ancien directeur général adjoint de Lagardère Media
Jean d’Arthuys Président-directeur général, M6 Thématiques
Agnès Audier Ingénieur en chef des Mines
Francis Balle Professeur, Université Paris II – Panthéon Assas
Frédéric Filloux Directeur de la rédaction, 20 Minutes
Katherine Menguy Directrice déléguée, L’Expansion
Philippe Micouleau Ancien président-directeur général de l’Agefi
John Rossant Vice-président de la communication et des affaires publiques, Publicis Group
Face à la concurrence féroce d'Internet et à la lourdeur écrasante des procédures industrielles et des contraintes sociales, la presse quotidienne nationale souffre aujourd'hui en France d'une grave désaffection dont témoigne l'érosion de son lectorat. Et pourtant, chaque année, des centaines de millions d'aides publiques lui sont octroyées. Sans aucun résultat. Le groupe de travail « Media » de l'Institut Montaigne préconise l'adoption d'un véritable plan Marshall pour sauver la presse quotidienne d'information. À cette fin, il formule onze propositions immédiatement applicables, qui débouchent sur un modèle économique complètement renouvelé.
La presse française est en crise et il y a, chez tout citoyen qui veut bien y réfléchir quelques instants, un sentiment d’urgence à y voir plus clair pour agir. Il en va tout autant de la survie d’un secteur économique en péril, que d’un certain paysage de la démocratie que nous avons connu jusqu’à aujourd’hui et qui apparaît clairement menacé de lente décomposition.

C’est en effet d’abord et surtout la presse d’information, et au premier chef la presse quotidienne nationale, qui souffre et semble s’engager sur la voie d’un déclin irréversible. Identifiée comme LE média du débat démocratique, cette presse est au centre de toutes les attentions politiques et, tout simplement, civiques.

Ce rapport de l’Institut Montaigne focalise son attention sur les conditions de travail des journalistes. Car sans moyens financiers et humains,  pas d’espoir pour l’information. La presse quotidienne française a de ce point de vue deux grands défis à relever, celui de la concurrence nouvelle d’Internet et des gratuits, celui plus ancien de la lourdeur de ses procédures industrielles et des contraintes sociales concernant toutes les étapes de ce processus, du statut des journalistes à celui des ouvriers du Livre.

Pour aller plus loin


  • Ecouter le débat Libres Echanges du 31/08/2006, "Peut-on sauver la presse écrite d'information ?"
Téléchargements
Dans les médias
Dix idées pour l'avenir de la presse quotidienne
DANS LES MÉDIAS | 27 août 2006
French Press Needs 'Marshall Plan', Bebear's Think Tank Says
DANS LES MÉDIAS | 28 août 2006