Aller au contenu principal
Exemple : Education, Europe, Santé
  • 1 151 milliards d'euros de dépenses publiques : quels résultats ?

    PUBLICATION - février 2014
Auteurs
Antoine Imbert, Mathieu Gatineau et Erwan Le Noan
Ceux qui ont contribué à ce travail
Groupe de travail
Antoine Imbert Maître de conférences en finances publiques
Mathieu Gatineau Maître de conférences à Sciences Po
Erwan Le Noan Maître de conférences à Sciences Po
La part de notre dépense publique excède 56 % du PIB, contre environ 45 % en moyenne dans les pays de l’OCDE. Si l’importance des sommes engagées révèle les choix sociaux et politiques de notre pays, elle pose aussi deux grandes questions: un tel niveau est-il soutenable ? Ces dépenses publiques sont-elles efficientes ? L’Institut Montaigne a passé au crible les principales politiques publiques conduites par la France. Outre un examen attentif de leur niveau et de leur évolution, ce document livre une évaluation rigoureuse, éclairée par de nombreuses comparaisons internationales.

En France, la part de la dépense publique excède 56 % du PIB –soit 1 151 milliards d’euros en 2012–, contre 45 % en moyenne dans les pays de l’OCDE. Si l’importance des sommes engagées révèle les choix sociaux et politiques de notre pays, elle pose aussi deux grandes questions: un tel niveau est-il soutenable ? Ces dépenses publiques sont-elles efficientes ?

Un niveau élevé n’est pas nécessairement problématique car la bonne dépense publique peut être un atout dans la compétition internationale. Mais il faut s’intéresser aux moyens par lesquels elles sont financées : endettement, impôts… en France, le taux des prélèvements obligatoires atteint 45,3 % du PIB en 2012 – soit 913 milliards d’euros –, contre environ 34 % pour la moyenne des pays de l’OCDE.

L’Institut Montaigne a passé au crible les principales politiques publiques conduites par la France (éducation, enseignement supérieur, emploi, formation professionnelle, santé, retraites, famille, logement, culture, défense, sécurité). Outre un examen attentif de leur niveau et de leur évolution, ce document livre une évaluation rigoureuse de ces grandes politiques publiques, éclairée par de nombreuses comparaisons internationales.

56,6 %

part que représente la dépense publique dans le PIB
 


1 151 milliards €

montant total des dépenses des administrations publiques en 2012

Laurent Bigorgne, directeur de l'Institut Montaigne
Téléchargements
Dans les médias
Comment faire baisser les dépenses publiques ?
DANS LES MÉDIAS | 3 mai 2015
D'après une étude sur les dépenses publiques publiée en 2014 par l'Institut Montaigne, elles représentent 56,6 % du PIB , contre 45 % en moyenne dans les pays de l'OCDE. Selon le rapport, "un niveau de dépenses publiques élevé n'est pas nécessairement un problème en soi, si les recettes publiques permettent de couvrir ces dépenses sans recours à l'endettement public et sans peser sur la croissance du pays." Ce qui n'est pas le cas de la France qui se finance sur sa dette et les prélèvements obligatoires élevés (45,3 % du PIB en 2012 contre 34 % en moyenne pour l'OCDE)