L’Institut Montaigne est un think tank indépendant. Sa vocation est d’élaborer des propositions concrètes dans les domaines de l’action publique, de la cohésion sociale, de la compétitivité et des finances publiques.

Justice, Sécurité, Défense

Marine
Le Pen


FN

Créer 40 000 places supplémentaires de prison en 5 ans
Coût 8,6 Md€ d'investissement + 1,5 Md€ de fonctionnement supplémentaire par an
Porter les dépenses de défense à 2 % du PIB en 2018 et à 3 % du PIB en 2022
Coût 34,5 Md€ par an à horizon 2022 (hypothèse avec pensions) Hypothèse hors pensions : 44,7 Md€ par an à horizon 2022
Recruter 15 000 policiers et gendarmes supplémentaires
Coût 740 M€ par an
Renforcer le Service Militaire Adapté en Outre-mer
Coût 3 Md€ par an + 1,6 Md€ d'investissement
Rétablissement progressif d’un service militaire obligatoire d’une durée minimale de 3 mois
Coût 1,6 Md€ par an + 2 Md€ (investissement)
Lutter contre les filières djihadistes : déchéance de la nationalité française, expulsion et interdiction du territoire pour tout binational lié à une filière djihadiste. Appliquer l’article 411-4 du Code pénal sur l’intelligence avec l’ennemi et placer en détention préventive tout individu de nationalité française en lien avec une organisation étrangère suscitant des actes d’hostilité ou d’agression contre la France et les Français. Etablir la liste de ces organisations.
Quitter le commandement militaire intégré de l’OTAN.

Emmanuel
Macron


EM

Créer un service obligatoire et universel d'un mois
Coût 1.6 Md€ par an + 1,1 Md€ d'investissement
Porter à 2% du PIB le budget de la défense en 2025
Coût 3,5 Md€ par an à horizon 2022 6,7 Md€ par an à horizon 2025
Recruter 7 500 policiers et 2 500 gendarmes supplémentaires
Coût 490 M€ par an
Remettre en place une police de proximité
Coût 1,1 Md€ par an après montée en charge + coûts d’équipement
Construire 15 000 nouvelles places de prison.
Développer la société de vigilance (formation aux gestes de sécurité, à la réaction en cas d’urgence, etc.)
Réorganiser notre renseignement, en particulier dans sa dimension territoriale.

François
Fillon


LR

Abaisser la majorité pénale à 16 ans
Augmenter progressivement le budget de la Défense pour atteindre 2% du PIB à la fin de la prochaine Loi de Programmation Militaire
Coût 3,9 Md€ par an à horizon 2022 6,8 Md€ par an à horizon 2025
Construire 16 000 places de prison
Coût 3,2 Md€ d'investissement + 0,8 Md€ de fonctionnement supplémentaire par an
Recruter 5 000 policiers et gendarmes supplémentaires
Coût 250 M€ par an en année pleine
Financer la rénovation des logements de service sur les bases et casernes par les crédits de rénovation urbaine.
Mettre en place une réserve opérationnelle reposant sur 10 000 recrues nouvelles chaque année.
Stabiliser les effectifs de nos armées et en particulier de la force opérationnelle terrestre à 77 000 soldats.
Transformer les petits délits du quotidien en contraventions avec paiement immédiat ou retenue sur les prestations sociales.

Benoît
Hamon


PS

Lever l'état d'urgence
Mettre en place un récépissé lors des contrôles policiers
Recruter 5 000 policiers et gendarmes supplémentaires
Coût 250 M€ par an en année pleine
Construire un second porte-avions afin de protéger la ZEE française et européenne.
Doubler les effectifs de la réserve opérationnelle, en commençant par ceux de la réserve de la Gendarmerie nationale (mobilisée aujourd’hui dans l’opération Sentinelle). Renforcer ainsi le lien entre l’armée et la Nation en faisant du service des armes un engagement citoyen volontaire.
Instaurer une prime pour les forces de sécurité travaillant en zone de sécurité prioritaire.
Relancer la politique de défense européenne via le renforcement et l’institutionalisation d’un “Hub” de soutien logistique européen pour les opérations extérieures ayant vocation à servir de véritable État-major européen.
Renforcer le renseignement français grâce à un coordonnateur national directement rattaché au Premier ministre.

Jean-Luc
Mélenchon


LFI

Créer un service citoyen obligatoire
Coût 8,1 Md€ par an + 1,8 Md€ d’investissement
Lever l'état d'urgence
Recruter 10 000 personnels de sécurité supplémentaires
Coût 495 M€ par an en année pleine
Arrêter progressivement les opérations "Sentinelle" pour confier la sécurité des lieux publics à la police.
Recruter 2 000 agents pénitentiaires pour les escortes des détenus.
Rénover et construire de nouveaux locaux pour les tribunaux.
Choisissez un candidat
Choisissez un thème
Comparer les propositions
des Autres candidats
sur le thème avec
Consulter les propositions
des Autres candidats
sur le thème