Institut Montaigne

Benoît
Hamon

Parti Socialiste

Emmanuel
Macron

En marche !

Justice, Sécurité, Défense

Construire un second porte-avions afin de protéger la ZEE française et européenne.
Doubler les effectifs de la réserve opérationnelle, en commençant par ceux de la réserve de la Gendarmerie nationale (mobilisée aujourd’hui dans l’opération Sentinelle). Renforcer ainsi le lien entre l’armée et la Nation en faisant du service des armes un engagement citoyen volontaire.
Instaurer une prime pour les forces de sécurité travaillant en zone de sécurité prioritaire.
Lever l'état d'urgence
Mettre en place un récépissé lors des contrôles policiers
Recruter 5 000 policiers et gendarmes supplémentaires
Relancer la politique de défense européenne via le renforcement et l’institutionalisation d’un “Hub” de soutien logistique européen pour les opérations extérieures ayant vocation à servir de véritable État-major européen.
Renforcer le renseignement français grâce à un coordonnateur national directement rattaché au Premier ministre.
Réorganiser notre renseignement, en particulier dans sa dimension territoriale.
Développer la société de vigilance (formation aux gestes de sécurité, à la réaction en cas d’urgence, etc.)
Construire 15 000 nouvelles places de prison.
Créer un service obligatoire et universel d'un mois
Porter à 2% du PIB le budget de la défense en 2025
Remettre en place une police de proximité
Recruter 7 500 policiers et 2 500 gendarmes supplémentaires
Choisissez un candidat
Choisissez un thème
Comparer les propositions
Justice, Sécurité, Défense
d'Emmanuel Macron avec
Comparer les propositions
Justice, Sécurité, Défense
de Benoît Hamon avec
Comparer les propositions
de Benoît Hamon et d'Emmanuel Macron
sur le thème