Institut Montaigne

François
Fillon

Les Républicains

Marine
Le Pen

Front National

Administration et Institutions

Donner aux communes une autonomie fiscale.
Imposer aux parlementaires élus qu'ils démissionnent de la fonction publique s'ils sont fonctionnaires.
Ne pas revenir sur la loi mettant fin au cumul des mandats
Ramener le nombre d’échelons des collectivités territoriales de 4 à 2 en clarifiant le partage des compétences entre ces deux échelons territoriaux et l’État.
Réduire le nombre de parlementaires
Revoir les modalités d'exercice des compétences transférées aux collectivités territoriales dans le cadre de la décentralisation.
Supprimer de notre Constitution le principe de précaution et le remplacer par un principe de responsabilité.
Supprimer environ 500 000 emplois publics sur le quinquennat
Revenir sur la loi sur le non-cumul des mandats pour les sénateurs
Inscrire dans la Constitution la réduction du nombre de députés à 300 et de sénateurs à 200
Créer un corps d'inspection contre la corruption de la vie politique locale, le clientélisme et les atteintes à la laïcité
Créer un référendum d’initiative populaire, sur proposition d’au moins 500 000 électeurs.
Dégeler et revaloriser le point d’indice pour les fonctionnaires. Préserver le statut de la fonction publique. Etablir à deux jours le délai de carence dans le public et le privé pour le paiement des indemnités journalières d’assurance maladie.
Instaurer le scrutin proportionnel à toutes les élections. À l’Assemblée nationale, la proportionnelle sera intégrale avec une prime majoritaire de 30 % des sièges pour la liste arrivée en tête et un seuil de 5 % des suffrages pour obtenir des élus.
Supprimer les régions et les intercommunalités
Choisissez un candidat
Choisissez un thème
Comparer les propositions
Administration et Institutions
de Marine Le Pen avec
Comparer les propositions
Administration et Institutions
de François Fillon avec
Comparer les propositions
de François Fillon et de Marine Le Pen
sur le thème