L’Institut Montaigne est un think tank indépendant. Sa vocation est d’élaborer des propositions concrètes dans les domaines de l’action publique, de la cohésion sociale, de la compétitivité et des finances publiques.

François Goulard, président du Conseil Général du Morbihan.

Longtemps crédité d’un excellent niveau d’infrastructures et de services de transports, notre pays présente aujourd’hui des signes de dégradation préoccupants. La crise de nos finances publiques appelle une révision de notre modèle de financement comme de certains principes d’organisation.

Rapport

Résumé

Propositions

Contributeurs

  • François Goulard, Président du Conseil Général du Morbihan
  • Joël Hazan , Principal au Boston Consulting Group, Rapporteur du groupe de travail
  • Emmanuelle Rolland , Consultante au Boston Consulting Group
  • André Broto , Directeur Général Adjoint, Cofiroute
  • Julie de Brux , Responsable R&D Vinci Concessions - Chaire d'Economie des PPP, IAE Paris
  • Anne-Christine Champion , Responsable financement de projet, Natixis
  • Priscille Crozemarie , Chargée de mission auprès du secrétaire général du Groupe RATP
  • Matthias Finger , Economiste, Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne
  • Marc Ivaldi , Economiste, Toulouse School of Economics et EHESS
  • Ghislain du Jeu , Directeur général, Pôle de Compétitivité Advancity
  • Pierre Messulam , Directeur de la Stratégie, de l'Innovation, de la Recherche et de la Régulation, SNCF
  • Benoît Parizet , Direction du pilotage stratégique de la Caisse des dépôts et consignations
  • Philippe Payen , Directeur de la Stratégie, Veolia Transdev
  • Michel Quidort , Directeur des Relations Institutionnelles, Veolia Transdev
  • Jean-Marc Salagnac , Responsable de la planification stratégique, Air France
  • Patrick Vandevoorde , Directeur général délégué, CDC Infrastructures

Pour aller plus loin

Sur le blog

21 Novembre 2012

L’Institut Montaigne formule 20 propositions pour réformer le système de transports français

Longtemps très performant, le système de transport français peine à s’adapter aux besoins nouveaux et risque de se dégrader rapidement, notamment sous le poids de la contrainte financière. Dans un rapport publié hier intitulé Transports de voyageurs : Comment réformer un modèle à bout de souffle ? l’Institut Montaigne propose de recentrer les priorités sur la maintenance et la modernisation des réseaux, de repenser la gouvernance des transports et de diversifier les sources de financement, notamment en réévaluant la contribution des usagers au coût réel des transports.

Institut Montaigne
01 Février 2013

Transports et dette publique : un nouveau rapport tire la sonnette d'alarme

Le Cercle des Transports vient de publier un dossier "Transports et dette publique" destiné à alerter les décideurs sur l’urgence de réformer la politique de transports en France compte tenu du niveau d’endettement atteint et de son aggravation tendancielle. Le diagnostic établi rejoint celui posé par l’Institut Montaigne dans son rapport Transport public de voyageurs : comment réformer un modèle à bout de souffle ?

Institut Montaigne

0 commentaire(s)

Pour rédiger un commentaire, merci de vous connecter en cliquant .

 
Publications sur le même thème
Publications connexes

Inscription Adhérer