L’Institut Montaigne est un think tank indépendant. Sa vocation est d’élaborer des propositions concrètes dans les domaines de l’action publique, de la cohésion sociale, de la compétitivité et des finances publiques.

Septembre 2014 | Note

Réforme de la formation professionnelle: entre avancées, occasions manquées et pari financier

Cette note revient sur la loi sur la formation professionnelle de mars 2014 et fait un point inédit sur les avancées produites, analyse leurs limites – notamment la soutenabilité financière du système - et évoque des pistes de réforme.

Auteurs Bertrand Martinot et Marc Ferracci

Téléchargement Note


La loi du 5 mars 2014 sur la formation professionnelle transpose en grande partie l’accord national interprofessionnel de décembre 2013.
 
Alors que la formation professionnelle représente environ 32 milliards d’euros en France, soit 1,6 % du PIB, dont 13 milliards pour les salariés du privé, cette note fait un point sur les avancées produites par la réforme de 2014, analyse leurs limites – notamment la soutenabilité financière du système - et évoque des pistes de réforme pour faire de la formation professionnelle un outil efficace de sécurisation des parcours accessible au plus grand nombre et adapté aux besoins de chacun.

Note

Contributeurs

Pour aller plus loin

4 commentaire(s)

Pour rédiger un commentaire, merci de vous connecter en cliquant .

De didier.cozin 19:11 25 Septembre 2014

Le CPF est un CIF dégradé qui n'atteindra même pas la vitesse de croisière du DIF après 4 ou 5 ans. Quand on fait voter des lois en procédure d'urgence sans réfléchir aux conséquences des textes on se retrouve avec le CPF, une fausse bonne idée qui fera encore perdre du temps et de la compétitivité à notre pays.

De jacky.guillaume 07:13 27 Septembre 2014

Il faut créer dans chaque entreprise un vrai plan de formation en accord avec ses objectifs et s'assurer de la qualité des formateurs car il y a beaucoup de charlots.

De noemie.jg 08:27 11 Février 2016

Pôle emploi fait un hold up sur le CPF les demandeurs d'emploi n'ont aucune autonomie dans l'utilisation de ce droit. Pour bénéficier d'un financement pour une formation professionnelle pole emploi décide des critères qui imposent l'utilisation des CPF et chaque région ( peut être chaque agence à vérifier ) rajoute leur propre critères de financement des formations au critère CPF. la boucle est bouclée ; Même hors de tout cofinancement via pole emploi ( aif aide agefiph aide à la création d'entreprise ) Un DE ne peut pas utiliser de façon autonome son compte CPF c'est du moins ce que Pôle emploi délivre comme message le cpf est entre les mains du conseiller en évolution professionnelle ( pole emploi mission locale cap emploi ) Encore une tragédie des pour la formation professionnelle des jeunes à qui on va encore rajouter des obstacles . UTILISER SES DROITS A LA FORMATION EST UN PARCOURS DU COMBATTANT ( souvent perdu d'avance ...) UN PAYS QUI DECIDE POUR LES INDIVIDUS C'EST UN PAYS TOTALITAIRE C'EST CE QUE DES TECHNOCRATES SONT EN TRAIN DE FAIRE A L'INSU DE LA DEMOCRATIE  ;JE SUIS REVOLTEE PAUVRE FRANCE !

De noemie.jg 10:26 11 Février 2016

De plus pour les centres de formation, la certification reconnaissance au RNCP ( gros dossier dont une partie sur les débouchés à l'emploi ) n'entraine pas automatiquement l'éligibilité de cette formation au CPF ;Ah non non beaucoup trop simple . Pourquoi ne pas rajouter un NOUVEAU dossier de plus à déposer et qui sera traité gentiment. Donc après la parution au JO après un certain délai , se rajoute d'autre délais ( 15 jours après la parution au JO dépôt d'un dossier ) ensuite nouveaux délais ( commission une fois par mois ) ensuite incertitude 6 mois plus .pour l'instant les centres de formation ignorent les stagiaires potentiels aussi ... Certains centres de formation( de piètres qualités parfois) et selon les régions c'est différent vont se voir reconnaître l'éligibilité CPF alors que d'autres centres pour la même certification attendent sans pouvoir travailler. les copanefs coparef seraient débordés ... Côté stagiaires reste la solution déménager perdre son temps perdre encore son temps parce que finalement quand on est au chômage il faut expier et de ce côté là le système est kafkaïen chaque individu est un petit numéro . c'est la philosophie du contact mettre à distance contrôler mais résoudre n'est pas la priorité . Cette technique de dépersonnalisation et d'humiliation existe. Elle en rajoute. Au lieu d'occuper les esprits avec els fraudeurs supposés ( combien sont ils ... ) pôle emploi gagnerait à former au plus vite ceux qui souhaitent faire quelque chose . ILS EXISTENT ;

 

Inscription Adhérer