L’Institut Montaigne est un think tank indépendant. Sa vocation est d’élaborer des propositions concrètes dans les domaines de l’action publique, de la cohésion sociale, de la compétitivité et des finances publiques.

Janvier 2004 | Rapport

Les oubliés de l'égalité des chances

Ce rapport formule des propositions concrètes pour promouvoir l’égalité des chances, dans le strict respect de nos traditions républicaines.

Présidents du groupe de travail Yazid Sabeg et Laurence Méhaignerie

Téléchargement Rapport | Propositions | Bon de commande


NOS IDÉES DANS LES MÉDIAS

« Le monde n'est que variété et dissemblance », écrivait Montaigne, ajoutant que « l'équalité est la première pièce de l'équité ». Comment, justement, faire vivre, au-delà du simple droit formel, une réelle égalité d'opportunités entre les citoyens malgré leurs « dissemblances » ? Les États-Unis ont relevé ce défi avec la discrimination positive.

Cette politique de quotas n'est évidemment pas duplicable en France, patrie de l'égalitarisme. Mais nul ne peut se satisfaire de ce que des millions d'« oubliés de l'égalité des chances », souvent issus de l'immigration, soient privés de leur droit au succès et remâchent une amertume légitime. D'ailleurs, les zones franches, les ZEP ou la parité hommes-femmes ne s'inspirent-elles pas de la discrimination positive ?

Rapport

Propositions

Contributeurs

  • Yazid Sabeg, Ancien Commissaire à la diversité et à l'égalité des chances
    Président de CS Communication & Systèmes
  • Laurence Méhaignerie , Chargée de mission au Comité d’évaluation et de suivi de l’Agence nationale de rénovation urbaine

Pour aller plus loin

Sur le blog

31 Janvier 2008

Logement social : Repenser l'attribution de logement HLM pour plus de mobilité

Ce n'est plus un secret pour personne : la France souffre aujourd'hui d'une véritable crise de logement. Et cette crise affecte un nombre grandissant de ménages. Les familles mal-logées qui campent dans la rue, et qui font de temps à autre "la une" des journaux, ne sont malheureusement que la partie visible de l'iceberg. La Fondation Abbé Pierre estime en effet que le nombre de mal-logés en France dépasse les 3 millions.

Gunilla Björner

Base documentaire

0 commentaire(s)

Pour rédiger un commentaire, merci de vous connecter en cliquant .

 
Publications sur le même thème
Publications connexes

Inscription Adhérer