L’Institut Montaigne est un think tank indépendant. Sa vocation est d’élaborer des propositions concrètes dans les domaines de l’action publique, de la cohésion sociale, de la compétitivité et des finances publiques.

Juillet 2014 | Rapport

Gaz de schiste : comment avancer

Afin de sortir du discours binaire "pour ou contre" les gaz de schiste, ce rapport revient de façon apaisée sur les événements qui ont agité le débat public des trois dernières années et formule 12 propositions pour mettre un terme au blocage du débat sur les gaz de schiste en France.

Président du groupe de travail Jean-Pierre Clamadieu

Téléchargement Rapport | Résumé | Propositions | Bon de commande


NOS IDÉES DANS LES MÉDIAS

Jean-François Lahet, rapporteur du groupe de travail

Le développement inattendu du gaz de schiste aux Etats-Unis a suscité d’importants bouleversements sur les marchés mondiaux de l’énergie et la compétitivité des industries. La loi du 13 juillet 2011, en interdisant le recours à la fracturation hydraulique, a rendu impossible l’évaluation des ressources en gaz de schiste potentiellement exploitables dans le sous-sol français.

Ce rapport revient sur les évènements qui ont agité le débat public aux cours des dernières années, analyse les craintes suscitées par l’exploration et l’exploitation du gaz de schiste et formule 12 propositions pour permettre aux pouvoirs publics d’avancer de façon transparente, réversible et contrôlée.

Consulter le sondage CSA / Les Echos / Institut Montaigne / Radio Classique

Pour aller plus loin

Mettre le gaz de schiste au service de la compétitivité - Christine Le Bihan-Graf, avocate associée chez De Pardieu Brocas Maffe

Mettre le gaz de schiste au service de la compétitivité - Christine Le Bihan-Graf, avocate associée chez De Pardieu Brocas Maffe

Rapport

Résumé

Propositions

Contributeurs

  • Jean-Pierre Clamadieu, Président du comité exécutif de Solvay, président du groupe de travail
  • Louis-Paul Aubagnac , Directeur associé au Boston Consulting Group
  • Julie Dollé , Consultante au Boston Consulting Group
  • Bruno Goffé , Directeur de recherches émérite du CNRS - Aix-Marseille Université, rapporteur du groupe de travail
  • Jean-François Lahet , Directeur associé au Boston Consulting Group
  • Christine Le Bihan-Graf , Avocate associée chez De Pardieu Brocas Maffei
  • Laetitia Puyfaucher , Présidente de Pelham Media
  • Laure Rosenblieh , Avocate chez De Pardieu Brocas Maffei

Pour aller plus loin

Médiathèque

  • Mettre le gaz de schiste au service de la compétitivité - Christine Le Bihan-Graf, avocate associée chez De Pardieu Brocas Maffe

1 commentaire(s)

Pour rédiger un commentaire, merci de vous connecter en cliquant .

De j.brillot 18:31 28 Septembre 2014

Après lecture du rapport sur le gaz de schiste en France, je regrette de ne pas voir évoquées les informations concernant les "dégâts" que cette technique a déjà fait aux États-Unis et les regrets des responsables locaux mis en cause. Par ailleurs, il eut été intéressant et utile de savoir quels bénéfices en attendraient les "pétroliers" et leurs fournisseurs tels que Technip à partir de ces opérations et non pas seulement les emplois créés, le gaz moins cher et le styrène au prix du plâtre. Vous ne nous indiquez pas où et quand la fracturation hydraulique a été, sans inconvénients, employée en France, Par contre, pourquoi ne pas faire prochainement quelques carottages uniquement verticaux et plus ou moins profonds pour voir de plus près quelles sont les perspectives positives de ce projet? Et puisque d'effet de serre il est ou sera question, n'est-ce pas plutôt sur la consommation-combustion des composés "fossiles" et leur réduction que nous devrions-nous pencher? Enfin, êtes-vous bien certains qu'il n'y a pas conflit d'intérêt entre rédacteurs de ce rapport et les industries en question. Jacques Brillot Docteur-Vétérinaire retraité, né en 1925.. 78380 Bougival

 
Publications sur le même thème
Publications connexes

Inscription Adhérer