Institut Montaigne

L’Institut Montaigne est un think tank indépendant.
Sa vocation est d’élaborer des propositions concrètes dans les domaines de l’action publique,
de la cohésion sociale,
de la compétitivité
et des finances publiques.

Cohésion sociale

Comment déghettoïser les quartiers ? Un exemple concret : les Bosquets à Montfermeil

Juin 2009

Note

Auteurs :
Jean-François Rial, Daniel Laurent, Maurad Cheurf

0 commentaire(s)

Lancer la lecture

Maurad Cheurf a grandi dans le quartier des Bosquets qui fait l’objet de l’étude.

Relégués socialement et concentrés géographiquement, les Français qui vivent en banlieue sont "les oubliés de l’égalité des chances". Cette Note est le fruit de plusieurs mois d’enquête de terrain réalisée par un groupe de travail de l’Institut Montaigne dans le quartier des Bosquets à Montfermeil.

Données clés


30 %

De dépenses publiques en moins en moyenne par élève dans les ZEP

Note

Contributeurs

  • Jean-François Rial, PDG et co-fondateur de Voyageurs du monde
  • Daniel Laurent , Conseiller spécial de l'Institut Montaigne
  • Maurad Cheurf , Entrepreneur et spécialiste des quartiers sensibles

Pour aller plus loin

Médiathèque

  • Une nouvelle ambition pour les quartiers
  • Intervention de Maurad Cheurf sur BEUR FM (07/07/09)

Sur le blog

12 Avril 2010

Ces territoires abandonnés de la République

A lire : le témoignage édifiant du maire de Clichy-sous-Bois, Claude Dilain, dans Le Monde du jour (lundi 12 avril 2010 - lire le témoignage). Le “maire courage” y raconte une de ses journées, accablante et pourtant ordinaire, à Clichy-sous-Bois, “ce territoire abandonné de la République”. Il interpelle également les pouvoirs publics : “la politique de la ville, si elle n'est pas défendue au plus haut niveau de l'Etat par un premier ministre capable de mobiliser tous les ministères, ne peut résoudre les problèmes des banlieues les plus difficiles, quelle que soit la volonté affichée par les ministres ou secrétaires d'Etat successifs.”

Institut Montaigne

Base documentaire

0 commentaire(s)

Pour rédiger un commentaire, merci de vous connecter en cliquant .