Pourquoi il va bien falloir finir par toucher au SMIC

Type de document : Presse
Paru le : 10 Mars 2015
Ecrit par : Jean-Marc Vittori

Les Echos Mardi 10 Mars 2015

Pourquoi il va bien falloir finir par toucher au SMIC

(...) Or c’est en bas de l’échelle des salaires que le poids des cotisations sociales est le plus pénalisant… alors que c’est là qu’elles sont le plus légères. Trois économistes, Augustin Landier, David Thesmar et Sylvain Catherine, le montrent de manière limpide dans une note récente de l’Institut Montaigne. "Au-delà d’environ 1,5 SMIC, le taux de chômage moyen passe au-dessous de 5 %". Une inégalité qui recoupe les niveaux de formation : 15 % de chômeurs en deçà du bac, 8 % au niveau bac et 5 % au-delà. Une inégalité qui reflète deux particularités cumulées par la France. D’abord, elle fabrique plus de non-qualifiés que la plupart des autres pays développés. Un actif sur quatre a au plus le niveau collège, contre un sur cinq au Royaume-Uni, un sur six dans les pays nordiques et un sur douze en Allemagne. Ensuite, elle a l’un des salaires minimaux les plus élevés au monde. Faible productivité, prix élevé : pas surprenant que l’ajustement se fasse mal. (...)

Lire l'intégralité de l'article

Publication connexe

Février 2015

Marché du travail : la grande fracture

Etude de Sylvain Catherine, Augustin Landier et David Thesmar