Les mauvais choix français conduisent à l’inégalité par le chômage

Type de document : Presse
Paru le : 26 Février 2015
Ecrit par : David Thesmar et Augustin Landier

Le Monde Jeudi 26 Février 2015

Les mauvais choix français conduisent à l’inégalité par le chômage

Malgré une légère diminution du nombre de demandeurs d’emploi en janvier, le chômage reste l’angoisse numéro un des Français, dopée par l’impression qu’on a tout essayé contre ce fléau. Ce qui surprend dans ce domaine, c’est le contraste entre la confusion du débat public et la relative clarté du diagnostic partagé par la plupart des spécialistes. Tout d’abord l’exclusion du marché du travail n’atteint pas tout le monde : le taux de chômage est d’environ 15 % chez les personnes sorties sans diplôme du secondaire, de 8 % pour ceux qui ont obtenu un CAP ou le bac et de seulement 5 % chez celles qui ont au moins un diplôme de premier cycle universitaire. Il y a donc bien deux France : celle du chômage de masse, et celle des diplômés, qui est, même après six ans de crise, toujours au plein-emploi.

Lire l'intégralité de l'article

Publication connexe

Février 2015

Marché du travail : la grande fracture

Etude de Sylvain Catherine, Augustin Landier et David Thesmar