Les ingénieurs français en mal d'innovation

Type de document : Presse
Paru le : 25 Février 2011
Ecrit par : Clarisse Jay

La Tribune Vendredi 25 Février 2011

Les ingénieurs français en mal d'innovation

Face à la désindustrialisation et à la mondialisation, ces formations doivent favoriser les pratiques innovantes.

(...) un récent rapport de l'Institut Montaigne rédigé par trois jeunes polytechniciens se montre plus alarmiste. Face au défi de la désindustrialisation, « comment former aujourd'hui les jeunes ingénieurs qui seront demain les acteurs des succès de la France ? » s'interrogent les auteurs, estimant qu'il « s'agit désormais de faire face à une innovation décentralisée et multiforme qui n'est plus le monopole des grands programmes ». Pointant le faible taux d'ingénieurs titulaires d'un doctorat (4 %) et surtout de créations d'entreprises (5 %), le rapport formule dix propositions, parmi lesquelles la mise en place de modules « création d'entreprise » ainsi que d'ateliers incubateurs de créativité dans les écoles et le développement de la présence physique des entreprises sur les campus. (...)

Publication connexe

Février 2011

Adapter la formation de nos ingénieurs à la mondialisation

Etude de Romain Bordier, Aloïs Kirchner et Jonathan Nussbaumer