Ecoles d’ingénieur et innovation, la difficile équation

Type de document : Presse
Paru le : 31 Mars 2011
Ecrit par : Rédaction

ParisTech Review Jeudi 31 Mars 2011

Ecoles d’ingénieur et innovation, la difficile équation

Une étude récente publiée par l'Institut Montaigne, "Adapter la formation de nos ingénieurs à la mondialisation", souligne les défis auxquels elles doivent faire face. Le premier d'entre eux : "faire de l'innovation le moteur principal de la formation d'ingénieur".

L’innovation est à la mode. A tous les étages de l’économie française, le mot est devenu un véritable leitmotiv. Mais le constat de départ est plutôt sévère pour l’hexagone : le rapport « Adapter la formation de nos ingénieurs à la mondialisation », publié par l’Institut Montaigne et écrit par trois jeunes anciens de Polytechnique, Romain Bordier, Aloïs Kirchner et Jonathan Nussbaumer, souligne ainsi que « rapporté au nombre d’habitants, il se crée en moyenne trois fois moins de start-up en France qu’aux États-Unis, tandis que deux fois moins de brevets sont déposés auprès de l’Organisation mondiale de la protection intellectuelle ».

L'intégralité de l'article sur le Paristechreview.com

Les propositions de l'Institut Montaigne pour adapter la formation de nos ingénieurs à la mondialisation

Publication connexe

Février 2011

Adapter la formation de nos ingénieurs à la mondialisation

Etude de Romain Bordier, Aloïs Kirchner et Jonathan Nussbaumer