Ces gisements d’emplois que la France n’exploite pas

Type de document : Presse
Paru le : 04 Mars 2015
Ecrit par : Augustin Landier et David Thesmar

LesEchos.fr Mercredi 04 Mars 2015

Ces gisements d’emplois que la France n’exploite pas

Contrairement à ce qu’affirment les prophètes de la « fin du travail », le potentiel de création d’emplois de l’économie française reste énorme, en particulier dans les services à la personne. Problème : chez nous, le travail peu qualifié coûte trop cher pour que les employeurs y aient recours.

Depuis 1985, on ne compte que quatre années où le taux de chômage a réussi à passer (très légèrement) sous la barre des 8 % ; sa moyenne sur cette période de trente ans est supérieure à 9 %. On s’est donc progressivement habitué à faire tourner notre économie en laissant environ 10 % de sa force de travail inoccupée : un gâchis à la fois humain, économique et financier, qui finit par être considéré dans le débat comme une contrainte externe, telle la pluviométrie.

Lire l'intégralité de l'article

Publication connexe

Février 2015

Marché du travail : la grande fracture

Etude de Sylvain Catherine, Augustin Landier et David Thesmar