Aller au contenu principal
Exemple : Education, Europe, Santé
General

Le programme du PS fait écho à plusieurs propositions de l'Institut Montaigne

BLOG - 5 avril 2011

Education, fiscalité, santé, diversité... Un certain nombre de mesures avancées par le Parti socialiste dans son projet pour 2012 recoupent des propositions formulées par l’Institut Montaigne.


EDUCATION
- En matière d’éducation, le Parti socialiste propose de concentrer l’effort sur l’école primaire et la petite enfance. Cette mesure a été érigée au rang de priorité par l’Institut Montaigne dans son rapport Vaincre l'échec à l'école primaire qui a tiré la sonnette d’alarme sur la détérioration continue de notre système éducatif et plus particulièrement sur la dégradation des performances dès l’école primaire.

- Le rapprochement des grandes écoles et des universités est également préconisé par l’Institut, notamment dans le cadre de la constitution de "pôles d’excellence".

[En savoir plus] :
- Vaincre l'échec à l'école primaire, Institut Montaigne, 2010
- Avoir des leaders dans la compétition universitaire mondiale, Institut Montaigne, 2006


FISCALITÉ
Dans le domaine de la fiscalité, le principe de modulation de l’impôt sur les sociétés selon que les bénéfices sont réinvestis ou redistribués a récemment été défendu par Christian Saint-Etienne dans une contribution publiée sous l’égide de l’Institut.

[En savoir plus] :
Quelle réforme fiscale pour la France ?, Institut Montaigne, 2011


SANTÉ
Sur les questions de santé, les principales mesures envisagées dans le projet socialiste se retrouvent dans les travaux de l’Institut : l’incitation à l’installation des jeunes médecins dans les "déserts médicaux", la création de maisons de santé dans les zones urbaines sensibles et les zones rurales, et le développement d'alternatives à l'hospitalisation afin d'éviter l'engorgement de l'hôpital et de le recentrer sur ses missions principales.

[En savoir plus] :
- Sauver l'assurance maladie universelle - Pistes de réflexion et de réformes pour les prochaines années, Institut Montaigne, 2010
- Comment déghettoïser les "quartiers" - Un exemple concret : les Bosquets à Montfermeil, Institut Montaigne, 2009


DIVERSITÉ
L’égalité des chances est au cœur des travaux de l’Institut Montaigne. Depuis 2004 notamment, il préconise l’utilisation du CV anonyme afin de lutter contre les discriminations. Le CV anonyme est depuis mis en œuvre par de nombreuses entreprises.

[En savoir plus] :
Les oubliés de l'égalité des chances, Institut Montaigne, 2004


JUSTICE
L’application de peines alternatives pour les délits mineurs figure au rang des propositions faites par l’Institut Montaigne, qui propose de généraliser l’aménagement des courtes peines.

[En savoir plus] :
Comment rendre la prison (enfin) utile, Institut Montaigne, 2008


Pour conclure, deux points essentiels doivent être soulignés :

L’Institut Montaigne produit des travaux et formule des propositions à destination de tous les partis politiques afin de renforcer les atouts de la France en même temps que sa cohésion sociale. Toutes les mesures qui se retrouveront dans les programmes soumis aux Français à l’occasion de la campagne présidentielle de 2012 devront impérativement tenir compte du niveau d’endettement de la France. Avec 1600 milliards d’euros de dette publique, c’est une réalité que chacun doit avoir en tête.


- Toutes les propositions de l'Institut Montaigne

 

Commentaires
jeu 07/04/2011 - 12:19 Par Adlib

Reste à savoir ce que signifie "priorité à l'école primaire" pour le PS...
Tout est là !
Car, que je sache, le "pédagogisme" actuellement en vigueur dans nos écoles primaires, et qui fait tant de ravages chez nos enfants, vient bien du PS ???
Le passage de l'acquisition de savoirs à l'acquisitions de compétences, aussi ? La glorieuse idée que l'enfant doit "construire son savoir" lui-même, également ?
Et tout un tas de notions "néo-pédagogistes" qui, aujourd'hui, montrent leurs dangers et "produisent" des élèves qui sortent du primaire sans les acquis nécessaires à la poursuite d'une scolarité "normale", et des élèves qui ont perdu toute image valorisante de leurs capacités mentales, toute confiance en eux et en l'école... Pour ne pas dire toute confiance dans le monde des adultes.


Ajouter un commentaire